AccueilAccueil  Tumblr DMTH  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 
Bienvenue sur DMTH Invité love01
PRENEZ LA ROUTE DE BÂTON ROUGE, SUIVEZ NOUS SUR LA V2 !
   

Partagez | .
 

 [Terminée] Sunlight Blackway - Narcissistic Cannibal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
 
avatar
 
HELL COME HERE

HABILITIES : Mage de la Terre - Ancienne Gardienne de Valaskjalf
OFFICE : Propriétaire d'Effleuresence
SERENADE : Narcissistic Cannibal - Korn


INFORMATIONS CONFIDENTIELLES
SOBRIQUET : Nana
MISSIVES : 40
ACTE DE PROPRIETE : Eden Memories - giphy - weheartit

Le soleil rayonnait sur cette pourriture, Comme afin de la cuire à point, Et de rendre au centuple à la grande Nature Tout ce qu'ensemble elle avait joint
 
Sunlight V. Blackway
Do you want to play with the devil?


Black Moon
JE SUIS:
CAPACITES:
MEDISANCES:
MessageSujet: [Terminée] Sunlight Blackway - Narcissistic Cannibal    10/2/2016, 17:54

Sunlight Victoria Blackway
Feat Blake Lively
81 ans † Mage de la Terre † Fleuriste

DATE & LIEU DE NAISSANCE Née le 30 juillet 1936 à Stonehenge ; AGE27 ans d'apparence. 81 ans en vrai ; ORIGINE Britannique ; CAMP Ancienne gardienne de Valaskjalf qui déteste la BC. Membre de la Magic Box. TYPE DE MAGIE Mage de la terre NOM DE VOTRE MENTOR Martin Blacklaw ; DATE DE LA FIN DE VOTRE INITIATION 1962 STATUT Clown Auguste de la Magic Box ; CLASSIFICATION Dangereux ; ETAT CIVIL célibataire METIER Rentière. Fleuriste et propriétaire d’Effleurescence. ETIQUETTE L’étiquette qu’on porte dépend toujours de celui qui vous la colle. Pour certain, elle est la traitresse : un ancienne gardienne qui a pactiser avec un démon. Aujourd'hui, elle est surtout la main gauche de Freyja presque au sens biblique du terme. Ceux qui se tient à gauche de Dieu sont toujours liés à sa colère, à la malédiction, à la violence : « Ensuite il dira à ceux qui seront à sa gauche : Retirez-vous de moi, maudits ; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges ». Elle aide Freyja avec la Magic Box et protège ses membres.

Identité
✤ Traits de caractères

Elle est étrange et un peu schizophrène. Au total, dans ce petit crâne cohabitent deux personnes. Beau bordel ! Dans cette petite tête nous retrouvons donc Sunlight la personnalité dominante et Victoria et la personnalité originel de l’âme.

Avant la malédiction Victoria était une jeune femme des plus charmante. Elle était généreuse, tolérante et sociable avec tous les êtres surnaturels. D’un naturelle altruiste, elle aimait aider les autres jusqu’à parfois se mettre elle-même en danger. Elle était gentille et attentionnée, sans pour autant être  crédule ou naïve. Certes, elle est faible et n’arrive que rarement à s’imposer à Sunlight, mais toutes deux vivent relativement en osmose, car Victoria ne peut survivre sans elle. Elle le sait et c’est d’ailleurs sa psyché brisée par la malédiction, qui l’a créé.

Sunlight est une comédienne née. Elle s’inspire de la personnalité de Victoria pour attirer a elle ses proies. En journée, elle arbore une joie de vivre mais c’est une mascarade. Elle à peur de vieillir et de mourir dans d’affreuse souffrance. Elle à donc décidé de profiter des moindres plaisirs que l’existence lui accord dont la drogue. Elle ne se considère pas pour autant comme une droguée. Elle aime simplement planer un peu, oublier qu'elle est un monstre. Mais en réalité, elle est complétement accro. Lorsqu’elle se drogue, Victoria a beaucoup plus de facilité à prendre le dessus. Cela ne gêne pas tant que ça Sunlight. C’est son moment de repos.

Sunlight est la personnalité la plus sombre et la plus cynique de toute. Étant celle qui doit le plus souvent supporter sa condition, elle peut devenir une personne cruelle. Elle peut insulte ceux qui l’entourent, gueule son désespoir à tous ceux qui l’approche. Car Sunlight cache un grand secret. Obligé de tuer pour survivre, la jeune femme peut devenir une véritable furie, une tueuse en série. L’âme est bonne de nature, mais la malédiction la pervertie. Sunlight tue sans pitié. Cela lui donne le sentiment de contrôler sa vie alors qu'elle n'a aucun contrôle sur sa putréfaction interne. Elle aime particulièrement tuer les sorciers de la Blanche Confrérie qui sorte du droit chemin. Cela lui donne l’impression de se venger et d’accomplir son ancien devoir de Gardienne. Elle aime donc la chasse. Elle est obsédée par les créatures surnaturelles, surtout par les vampires à cause de leur sang. Curieuse, impulsive et spontanée elle n’a pas sa langue dans sa poche et va souvent au devant de gros ennuies quand on touche à sa susceptibilité. Son côté taquin n’arrange pas les choses. Têtue lorsqu’elle se met une chose en tête, il est difficile de lui faire changer d’avis.

Malgré tout, Sunlight est un être qui attire. Le plus attrayant chez elle c’est sûrement son regard, sa prestance et son charisme envoûtant. Comme si la nature lui avait laisser quelque chose de beau et d’enviable. La jeune femme marche la tête haute et son mètre soixante-dix-huit se fait souvent remarqué.  Elle est l'incarnation de la sirène qui chantent pour mieux vous noyez, du charmant serpent dansant qui vous amène en enfer. Lorsqu’elle vous sourit vous vous sentez emplie de bien être, de bonheur et de joie. Difficile de détourner le regard de cette créature à la chevelure solaire. Elle est envoûtante. Une femme insaisissable et éthérée, impertinente et intrépide. Elle vous laisse le goût d’un nectar aigre-doux dans la bouche : un mélange de miel et de sel, d’orge et de houblon, de terre et de cendre. Elle a des esculences de mort et de vie. Elle propage simultanément autour d’elle un parfum d’espoir et de désespoir.

✤ Occupations, manies, habitudes & goûts

Sunlight est fleuriste. Elle est propriétaire d'Effleurescence. Si elle y travaille de moins en moins souvent à cause de ses autres activités. Elle aime toujours s'y rendre.

Elle aime le jardinage et fait pousser elle même ses légumes. Elle respecte beaucoup la nature et la terre, son élément. Elle est un peu écolo sur le bord.

Lorsque son corps dégénère elle peut avoir des pertes de mémoire. Afin de pallier cette imprévu elle écrit sur sa vie pour se souvenir de ce qu’elle fait, de ce qu’elle est, de ce qu’elle devient. Elle adore se plonger dans des univers policiers et fantastiques. Elle aime se rêver en héros de roman. Elle lit toujours avant de se coucher. Même s’il est 3h du matin. C’est son rituel.

Elle invite souvent des gens qu’elle ne connaît pas chez elle. Ce comportement peut paraître étrange et inconscient mais elle à besoin de compagnie. Se sentant seule, elle épanche son cœur avant tuer la personne. Sunlight s’inspire alors du comportement de Victoria, la laissant contrôler, avant que Sunlight en finisse. Elle tue rarement des humains. Elle privilégie les CESS, mais il peut y avoir des dommages collatéraux.

Elle aime se détendre en fumant un « joint » comme on dit. Elle ne supporte pas les drogues trop chimiques comme la cocaïne du marché et si elle en veut elle préfère faire la sienne. Idem pour le cannabis. Ce n’est pas pour rien qu’on appelle le ceux du marché : du shit ! Elle fait elle même pousser ses feuilles de coca et son pavot. Ayant découvert l’opium lors de son voyage en Asie, c’est son moyen d’évasion favori. Elle fabrique également sa propre héroïne. On lui a dit que cette drogue rendait plus qu’heureux et que si on faisait des overdoses, c’était pour retrouver le bonheur du premier shoot. Le problème avec Blake c’est que lorsqu’elle bouffe quelqu’un toutes ses cellules se reforment comme neuves jusqu’à ce qu’elles dégénèrent de nouveau. Le premier shoot est après chaque bon repas.

✤ Magie utilisée

Victoria, l’âme originelle est née mage de la terre. Il existe une prophétie chez les Blacklaw de Grande-Bretagne qui dit qu’un enfant au don exceptionnel laverait leur nom. Martin Blacklaw à perçut sa venu au monde et l’a prise sous son aile pour en faire une mage d’exception.

Mage de la Terre. Elle peut faire pousser et contrôler tout type de flore. Très en phase avec son élément, ayant beaucoup voyageait partout dans le monde, elle connaît tous les types de terres, terreaux et autres. En méditant elle peut accroitre encore un peu plus cette symbiose avec la Terre. Elle peut alors sentir des choses à des centaines de kilomètres en communiquant avec la terre et la végétation. Par exemple, si du sang entre en contacte avec un élément terrestre, elle peut le percevoir. Cette capacité à cependant une limite. Allergique au cuivre, ce matériau affaiblit considérablement sa vision. Elle est donc moins performante dans des grandes villes comme New-York, Londres, Paris etc. Si elle ingère du cuivre elle peut également tomber gravement malade. Très peu de gens connaissent cette faiblesse, mais si on venait à l’apprendre on pourrait totalement la maîtriser avec des liens en cuivre. Comme les vampires et les loups avec l’argent. Comme tout mage de la Terre elle a un lien particulier avec la mort, mais depuis qu’elle est maudite ce lien s’est renforcé. C'est sûrement parce qu’elle devrait être morte depuis longtemps. Sa perception du monde des défunts est donc fortifié. Elle voit les esprits et communique bien avec eux. Elle peut aussi les invoquer pour différente raison, mais s’amuse rarement à le faire. Elle reste une grande peureuse vis à vis des morts, cela la mets mal à l’aise.

Ayant été initié par le meilleur, son mentor Martin Blacklaw, son « don » de Clairvoyance est très affuté. Une fois qu'une aura est imprimé dans sa mémoire, qu'elle a imprimé une aura, elle ne l'oubliera jamais. Même si son cerveau dégénère, quelque chose, une sorte d'instinct magique lui indiquera qu'elle a déjà croiser cette personne. Ses premières expériences ont été traumatisantes, ce qui la terrifie aujourd’hui avec ce don, ce n’est plus de lire les autres mais de voir son propre reflet.

Malgré ce qu’on pourrait penser, la magie utilisée par Sunlight est restée Blanche pendant de nombreuses années. Certes elle a déjà tué, mais elle n’a jamais tué en utilisant sa magie blanche. Elle a toujours respecté les autres lois et quoi qu’on pense, elle n’a jamais pactisé avec un démon mais a été maudit par lui. Malédiction et corps pourrissant oblige, elle est très douée pour les sort de guérisons et de protection. Ayant vécu et voyager de nombreuses années, elle a de grandes connaissances en runes et enchantements, mais elles doit les noter pour sans souvenir au fil du temps, car il arrive que la malédiction face dégénéré son cerveau et donc ses souvenirs.

Potions et cristaux : Ses connaissances en botanique et son lien particulier avec la terre, font d'elle une préparatrice de potion hors pair. Après sa malédiction elle s’est mise à étudier à fond le monde des minéraux, des plantes et des cristaux. Elle cherchait par ce biais un moyen de se guérir de sa malédiction. Ses nombreux voyages à travers lui ont permis d’amasser de nombreuses connaissances sur différents élixirs et l'utilisation de cristaux en magie. Elle a piqué un principe fondateur de la magie égyptienne. Ces derniers avaient une conception dynamique des pierres et des cristaux pensants qui pouvaient végéter. Ils pensaient par exemple que les cristaux comme le lapis-lazuli pouvaient croître comme une plante. Étant liée à la terre, Sunlight comprend très bien cette vision de la magie élémentaire. Les minéraux, pierres et cristaux étant également des éléments terrestres, avec la bonne incantation, les bons ingrédients et la bonne rune, il lui arrive de pouvoir dupliquer, voire d’en créer de petites quantités de pierres et de cristaux. C’est un peu une extension de son pouvoir primaire qui consiste à faire pousser des végétaux. Cela prend du temps et de l’énergie. Généralement, elle s’enferme dans son laboratoire pendant des heures voire des jours. Quand elle y arrive, soyez sûr que vous ne la verrez pas pendant un moment. Il lui faudra récupérer des forces. Sa perception des flux magiques qui régissent le monde est un atout dans cette pratique magique. Cela lui permet de limiter l’impact physique de cette magie liée à son élément.

Sorcellerie Philippines : Cette pratique originaire d’Asie, des îles Philippines comme son nom l’indique, est une manière de guérir le corps et les esprits. Appeler aussi Chirurgie psychique elle permet à main nue d’enlever des organes dans un corps sans créer de blessure ou de plaie. Si cette pratique est aujourd’hui considérée comme une arnaque, elle existe pourtant réellement. Elle à apprit cette magie pour pouvoir remplacer ses organes quand en manger pour les régénérer n’est plus possible. Elle pensait qu’ainsi elle n’aurait plus à manger de personne mais cela n’a qu’un effet réduit.

Arme de gardien. Élevée pour être une gardienne Valaskjalf au sein de la Blanche Confrérie, Sunlight possédait une épée magique qui se matérialise sous de type claymore écossaise. Très légère malgré sa taille - la claymore étant aussi grande qu'elle - elle peut être manié à une ou deux mains. Comme toute arme magique elle ne peut être saisi que par son propriétaire. La lame est en argent et s'illumine à l'approche de forces du mal et protège le porteur contre certain sortilège de magie noire. Elle a été baptisé Hésus en référence à la divinité celtique gauloise antique assimilé à Mars par Lucain. Elle fait également office de baguette lui permettant de canaliser sa magie. L’épée est donc recouverte de runes de protection.

Blanche Confrérie : Sunlight et Victoria les déteste. Il n’y a pas de demi-mesure. Elle à sacrifier sa vie pour cette institution et ils l’ont pourchasser. Elle s'est longtemps tenu éloigné d'eux, mais aujourd'hui elle n'a plus peur. Elle sait qu'ils sont bourrés de secret. Si elle révélait son histoire ainsi que ce qu'elle a découvert à Londres, elle pourrait bien ruiné leur belle devanture. De plus, en dérobant son dossier elle a apprit qu'à l'époque, son mentor avait défendu sa cause. Elle se demande aujourd'hui si elle ne devrait pas le contacter pour qu'il l'aide à laver son nom une bonne fois pour toute.

Magic Box : Longtemps seul, elle ne pensait pas retrouver sa place parmi les sorciers. Mais ça c’était avant de rencontrer Madame Loyale et d’intégrer la Magic Box. En tant que Clown Auguste, elle assiste Freyja dans ses tâches. Elle n’a pas encore une l’occasion de se présenter à la communauté entière, car dès qu’elle a intégré la Magic Box, Madame Loyal lui a confié une mission. Absente pendant presque un an de Shreveport, elle revient pour reprendre du service.

✤ Convictions

Sunlight est Victoria sont mitigées sur la question. Dans un sens, elles n’ont plus à changer tout le temps d’endroit parce qu’elles ne vieillissent pas. Elles ne sont pas vampire et vivent le jour ce qui est assez troublant pour les gens. Ils posent parfois des questions, mais elle sait maintenant comment y répondre. On apprend avec le temps.

✤ Signes particuliers

Sunlight ne vieillit pas, elle aura éternellement 27 ans. Avant la révélation, elle devait souvent changer d’endroit afin qu’on remarque pas qu’elle ne change pas d’apparence, un peu comme les vampires.

Elle est immortelle, car elle ne vieillit pas et ne mourra jamais de vieillesse, mais elle peut mourir si on la frappe, la poignarde, lui tire dessus, l’empoisonne etc. Elle a la résistance physique d’un sorcier ou d’un mage sauf quand elle tient son arme magique. Elle ne vieillit pas car elle est maudite, mais pour vivre normale elle est obligée de tuer et de manger des organes humain ou de CESS.

Elle possède plusieurs tatouages :
- Des glyphes égyptiens sont tatoués depuis le bas de son dos et remontent le long de sa colonne vertébrale jusqu'à son échine. Ils sont spécifiques à la famille Blacklaw et protègent le chasseur contre certains sortilèges de magie noire.
- Un dragon celtique qui se confond dans la lettre B. Ce tatouage qui se trouve sur sa nuque est spécifique à sa famille. Ce sont plusieurs papillons. Le tatouage est propre à la branche de Sunlight puisqu’elle remonte au Moyen-âge lorsque les Blacklaw servaient les Pendragon. Ce tatouage permettrait aux sorciers de discuter avec les dragons. Bon … comme il n’y a plus vraiment de dragon, il n’a donc pas réellement de fonctions à part signifier une appartenance à une branche familiale particulière.
- Des papillons sur le flanc gauche. Son tatouage est un hommage à son familier. C’était un papillon un Attacus Atlas, l’un des plus gros du monde qui aimait se nicher au creux de ses reins. Ce papillon est mort lorsqu’elle a contracté la malédiction. L’encre du tatouage est magique et a été faite à partir du brouillage du cadavre du papillon. Quoique moins puissant que si son familier était encore présent, il lui arrive par ce biais de pouvoir communiqué avec lui. L’esprit qu’elle avait lié à son familier s’appelait Étain. C’était une mage de la terre qui vivait en Irlande au VIe siècle. Elle serait une des ancêtres de Sunlight.

Depuis son retour, elle porte en permanence une amulette en pendentif et un bracelet magique. Le Bracelet lui a été offert par Rose Marsden, une de ses vieilles amies de Prague. C’est une petite chaine d’où pendille une faucille de Saule, la déesse balte du Soleil, de la croissance des végétaux, de la récolte et de la fertilité. Saule est connue comme la vierge-soleil et la mère soleil. Lorsqu’elle a récupéré ce pendentif magique, Rose a immédiatement pensé à Sunlight. La faucille de Saule confère à son porteur la plénitude et permet de canaliser les magies liées à la terre.

L’amulette représente deux dragons qui gardent l’étoile de Salomon où est gravé le Tétragrammaton, le nom juif sacré de Dieu. Au bout de chaque branche de l’étoile se trouvent des petits cristaux aux vertus magiques. C’est une amulette de protection physique et psychique contre les attaques démoniaques. L’amulette lui permet également de pallier un peu à la malédiction et de la camoufler au flair des êtres sensibles tels que les loups ou les vampires. Cette amulette reposée dans une crypte en Jordanie avec la Bible des Damnés.


CHOIX DANTESQUE Inventé P'TI NOM Nana RUMEURS Ca sens le cadavre.  SESAME Les malheureux peuvent se résigner, mais les coupables ne connaissent aucune paix. Les angoisses du remords empoisonnent la volupté que parfois l'on trouve en s'abandonnant à l'excès du chagrin. LE VENT D'EST C’était au temps de Nightside <3 DECLARATION wondeful pistachios TROMBINE Blake Lively


Dernière édition par Sunlight V. Blackway le 21/2/2016, 19:14, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
 
HELL COME HERE

HABILITIES : Mage de la Terre - Ancienne Gardienne de Valaskjalf
OFFICE : Propriétaire d'Effleuresence
SERENADE : Narcissistic Cannibal - Korn


INFORMATIONS CONFIDENTIELLES
SOBRIQUET : Nana
MISSIVES : 40
ACTE DE PROPRIETE : Eden Memories - giphy - weheartit

Le soleil rayonnait sur cette pourriture, Comme afin de la cuire à point, Et de rendre au centuple à la grande Nature Tout ce qu'ensemble elle avait joint
 
Sunlight V. Blackway
Do you want to play with the devil?


Black Moon
JE SUIS:
CAPACITES:
MEDISANCES:
MessageSujet: Re: [Terminée] Sunlight Blackway - Narcissistic Cannibal    10/2/2016, 17:56



story of your life


Prologue

XVe siècle – La Prophétie : Les Blacklaw étaient sous le choc. Comment l’un d’entre eux avait-il pu aussi mal tourner ? La famille du mage noire avait été chassée, exilée, mais la honte était encore sur les épaules de tous ceux qui portaient encore ce nom. Il n’y avait plus eu de réunion entre membres depuis la mort du roi Arthur orchestré par un des leurs, contre une autre partie de la famille. La famille dont était issu le sorcier noir n’avait pas été conviée. Personne ne voulait les voir. Un grand homme massif couvert de rune se leva. Magnus Blacklaw prit la parole et s’adressa aux pères et mères de chaque famille en langue ancienne :

« Mes frères, mes sœurs nous sont souillés, mais nous ne le serons peut-être pas pour toujours. »

La salle s’agita. Des protestations s’élevèrent de tout côté. Certains criaient qu’il fallait qu’ils changent de nom pour toujours, d’autres ne comprenaient pas pourquoi on avait épargné la famille du mage noire. Le vieux sage leva la main et une boule de feu se forma dans sa paume. Cela attira l’attention des hommes et des femmes qui se trouvaient dans la grande salle du château. Magnus poursuivit alors :

« Certes notre lignée sera maudite à tout jamais, mais n’est pas une raison pour bafouer le nom de nos ancêtres. Notre famille porte le gène d’une malédiction, mais aussi d’une bénédiction. Nous ne devons pas avoir honte de ce qui s’est passé, mais nous ne devons pas l’oublier. Cela ne doit jamais se reproduire. Dans plusieurs siècles, un des membres de notre famille rachètera notre nom. Je l’ai vue ! Une fille au cheveu de lin. Puis d’autres viendront après elle. Pensaient mes amis que notre lignée donnera naissance à un être qui permettra de rééquilibrer les flux magiques pendant quelques années. Certes vous me direz que ce laps de temps est court. Mais cela est bien assez. Dites à vos enfants d’être fières d’être un Blacklaw s’ils sont des médiums et qu’il voue leur vie à a la chasse pour nous racheter. Mais s’ils sont sorciers …dites-leur qu’ils sont maudits pour qu’ils se souviennent toujours, que la magie, quand elle est puissante, a toujours un prix. Elle naîtra sur nos terres dans l’enceinte sacrée de Stonehenge. »

L’assemblée se tut un instant. Ils savaient que Magnus avait toujours des bonnes paroles. Chaque famille qui avait apporté son grimoire familial nota les mots du grand Magnus Blacklaw. Avant la fin de la réunion, il eut une manifestation démoniaque. Yseul, une des plus faibles filles de Magnus fut possédée pendant quelques minutes. Un démon pestilentiel et puissant, qui était descendu sur terre pour communiquer avec les Blacklaw. Il profana des menaces qui traumatisèrent des générations entières :

« Je veillerais à ce que votre lignée soit toujours maudite ! Vous serez tous maudits ! Il n’y aura aucune rédemption pour vous, aucune sauveuse qui apportera le bien. Je le jure par Judas, qu’aucune Blacklaw ne servira le bien éternellement ».

Il reste peu de traces de la prophétie de « la fille au cheveu de lin » dans les grimoires de Blacklaw, mais la malédiction du démon a méticuleusement été recopiée au fil des siècles…

I. Victoria

1935-1940 - Royaume-Uni Georges Blacklaw était un violoniste dans l’orchestre de Londres, un sorcier épanoui, mais également un chasseur de la Guilde. Au printemps de l’année 1935, l’institution confia à sa femme, Alexandra, et à lui une mission de plus importante. Une confrérie de nécromancien avant élut domicile au petit village d’Amesbury près de Stonehenge.  George et Alexandra devaient mettre un terme au règne à leur projet d’armée macabre. La mission était difficile. Alexandra se fit capturer et Georges fut gravement blessé. Il réussit à fuir pour chercher de l’aide, mais le destin le dirigea jusqu’à Stonehenge. Les ruines magiques des pierres qui volent l’appelaient. Ce lieu était chargé d’une sorcellerie millénaire, puissante et pure. Par chance, un groupe de sorciers de la Blanche Confrérie avait également entendu parler de la sombre bande de nécromanciens et s’était réuni à l’intérieur du cercle pour faire le plein de magie avant l’attaque. Ils guérirent Georges et en unissant leur force ils vainquirent les membres restants. Parmis ce groupe se trouvait Martin Blacklaw dit Myrrdin l’ancien

Belle histoire ! Presque bucolique! Digne d’un roman ! Mais les choses ne sont jamais aussi simples. Georges Blacklaw n’a pas été soigné par hasard. Malgré les dires de la Blanche Confrérie, elle n’avait pas effectué ce geste par bonté d’âme. Toute magie a un prix. On ne sauve pas la vie d’un homme sans en condamner celle d’un autre. Liés à Stonehegen, Georges et Alexandra s’installèrent au village. George se forma à la lutherie et devant le luthier de la région. Quelques mois après ce périple Alexandra tomba enceinte. Les parents étaient ravis. Martin qui était devenu leur ami sentait déjà le grand potentiel du bébé alors même qu’il était dans le ventre de la mère.

La petite Victoria Blacklaw naquit dans l’enceinte magique de Stonehenge alors que ses parents et leurs proches pique-niquaient. C’est sous ce soleil de plomb que Victoria ouvrit les yeux et respira sa première bouffée d’air frais. Martin aida Alexandra à mettre la petite fille au monde. Il s’exclama en la tenant dans ses bras qu’elle ressemblait au à l’astre du jour lui-même : un véritable rayon de soleil.

Martin convainquit Georges Blacklaw de le laisser devenir le mentor de Victoria quand le temps viendrait. George avait une dette envers lui et la Blanche Confrérie. Georges ne put rien dire, et étant d’un bon tempérament, il accepta le prix que lui réclama son sauveur : l’éducation de son premier enfant dans l’enceinte du Saint-Siège de la magie. Alexandra était pourtant contre et mécontente cet arrangement. Elle avait toujours voulu donner une entrainement de chasseuse à sa fille, mais elle dut céder. Un accord fut cependant passé : les parents pourraient la voir et lui inculquer leurs valeurs en même temps que la Blanche-Confrérie. Étant eux-mêmes des médiums ils acceptèrent de devenir membres du Coven de Londres malgré leur double casquette de chasseurs de la Guilde. Lorsque Victoria atteignit l’âge de commencer son initiation magique, toute la petite famille déménagea vers la capitale britannique.

1940 - Londres : Les Blacklaw ne voyaient leur fille que rarement. La plupart du temps, la Blanche Confrérie la gardait pour une seule chose : en faire une gardienne de Valaskjalf. Ils recrutent des enfants dès leur plus jeune âge pour qu’ils défendent la magie blanche. La Blanche Confrérie surveillait étroitement les Blacklaw pour ne pas qu’ils pervertissent Victoria. Elle devait être élevée pour faire le bien, mais si elle était devenue chasseuse elle en aurait fait autant. C’était ce que pensait Alexandra. Georges restait passif, il devait la vie à la Blanche Confrérie ... Il devait sa vie à Martin. Il était un pantin. Alexandra décida alors de prendre la chose en mains. Sa fille ne serait pas un pantin de la Blanche Confrérie comme son mari. À chaque fois que Victoria reviendrait chez eux, elle lui inculquerait les valeurs de la chasse. On ne garantit pas le bien en étudiant les flux magiques ou autres. On assure le bien en combattant le mal sur son propre terrain.

1954 : « Elle est morte. Félicitation ! Tu es une vraie chasseuse maintenant. 18 ans c’est un peu tard chez nous, mais on l’aurait fait plus tôt si la Blanche Confrérie te lâchait un peu plus souvent. »

Les deux femmes rentrèrent au domicile à l’aube. Victoria ne pensait qu’à dormir, mais sa mère en avait décidé autrement. Ce matin-là, un homme les attendait à la porte. « C’est une surprise ! », déclara Alexandra. Son père était là aussi. Une grande fierté illuminait son visage. Cet individu était le tatoueur officiel du clan. Généralement, les parents font tout pour que vous ne vous fassiez pas tatouer. Dans une famille de chasseur, on vous impose le tatouage. Il informe la communauté que le jeune chasseur a réussi son initiation. Il marque également l’appartenance à une des plus grandes lignées de chasseurs d’Europe.

1955 : Pendant des années Victoria fut partagé entre la Blanche Confrérie et le monde de la chasse. Elle ne savait pas encore ce qu’était la Guilde. Elle savait seulement qu’elle devait lutter contre les« méchants » : ceux qui utilisent la magie noire, les vampires sanguinaires, les loups et les métamorphes pourris. A l’été 1955, elle devient officiellement Gardien de Valaskjalf.

1961 : Les mains qui obstruaient sa vue s’en retirèrent et Victoria se retourna pour voir le visage angélique de William, un gardien des Valaskjalf de la Blanche Confrérie et son fiancé depuis deux ans.

- Tu es forte Vicky, ta perception de la magie est au maximum ! Alors tu vas voir ta mère ? Ça fait combien de temps que tu ne l’as pas vue ?
- Hum quelques mois. Depuis que mon père a été tué par une vampire, ma mère n’est pas très fréquentable. Elle n’arrête pas de me dire que ma place n’est pas à la Confrérie et que je devrais rentrer et l’aider à exterminer ceux qui ont tué mon père.
- Elle doit être dévorée par la haine et la peur. Tu ne devrais pas y aller. Tu seras souillé par ses mauvaises ondes. Nous avons besoin d’être pures pour faire notre devoir Vicky.

William déposa un baiser sur les lèvres de Victoria et s’éloigna vers la bibliothèque. Victoria réfléchit un moment. Elle avait été élevée pour être une gardienne. Elle avait aujourd’hui 25 ans, tout aller pour le mieux. Pourtant, elle ne pouvait s’empêcher de penser à sa mère. Depuis qu’elle était petite, Alexandra lui répétait qu’elle était une chasseuse. Elle  radotait sur le fait que la Blanche Confrérie lui avait pris son bébé, sa fille et son mari.

Elle sortit du QG de la Blanche Confrérie et prit le métro jusqu’à Coven Garden. Le quartier était très engorgé, même à cette époque. On menaçait même de tout détruire pour mieux reconstruire. Quand elle arriva dans la petite maison en brique rouge de deux étages, sa mère était en train d’écrire quelque chose. Elle leva à peine le visage pour regarder sa fille entrer. Elle lui dit à la va-vite :
- Tu as vendu la mèche Victoria … Tu as dit à quelqu’un que je t’ai entraîné pour être une chasseuse et non une sorcière de pacotille qui fait apparaître les colombes. N’est-ce pas ?
Victoria resta bouche bée. Elle ne savait pas quoi dire. En quoi cela était important ? Sa mère était seulement une femme en peine qui avait eu une vie triste.
- Je l’ai dit à William ! Seulement lui.
- Cela est suffisant. Je dois partir. Je ne peux plus rester là, si la Blanche Confrérie sait déjà que j’essaie de te détourner de ce qu’il appelle ton « destin ». Je n’ai pas pu faire de toi quelqu’un dont je suis fière, mais malgré ça, je suis fière de la ravissante jeune femme que tu es devenue. J’espère juste que tu ne seras pas trop blessé.

Elle se dirigea ensuite vers un petit tiroir qui était fermé à clef. Elle en tira un vieux livre poussiéreux et aux pages jaunis.

- Ceci et le grimoire de notre famille. Celui de ton père et le mien on était rassemblé. Nos ancêtres ont noté des formules et des techniques de chasse qui nous sont propres. Tu as déjà le tatouage. N’oublie pas que tu es une chasseuse Vicky. Un jour tu te rendras compte de ce qu’est la Blanche Confrérie. Ne cherche pas à me retrouver ma chérie, ma vie et la tienne en dépendra.

Victoria ne comprenait rien. Sa mère s’en alla, emportant avec elle un simple sac à dos et un sac de sport plein d’armes. Après avoir fouillé le reste de la maison à la recherche de réponse, elle rentra à son appartement non loin de la Blanche Confrérie. Assise à la table de la salle à manger, elle ouvrit la lettre et lit ces quelques lignes :

« Ma chérie,

Quand tu auras besoin de faire autre chose de ta vie, quand tu seras ce qu’est réellement la Blanche Confrérie, trouve la Guilde, ta véritable patrie. Ton père et moi nous en faisions partie. Nous n’avons jamais pu t’y introduire à cause de ton dévouement pour la Blanche Confrérie. Si tu veux y entrer, cherche ton oncle. Il s’appelle Charles. La dernière fois, j’ai reçu une lettre qui disait qu’il était en Asie et qu’il se dirigeait vers Hanoï en Indochine dans les mois qui suivraient. Ce sera dure, mais n’abandonne jamais.
Ta mère qui t’aimera toujours.
»

Victoria fut obnubilée pendant des mois. Elle pensait sans cesse aux paroles de sa mère. Elle feuilletait le grimoire de sa famille. De vieux écrits parlaient d’un Blacklaw qui avait versé dans la magie noire au XVe siècle. Il y avait aussi une malédiction qu’avait lancée un démon… Les démons, c’est pour combattre ces choses qu’elle était gardienne. Victoria était de plus en plus distante avec son petit fiancé William.

Quelques mois plus tard, des policiers vinrent frapper à sa porte. Sa mère avait été retrouvée morte dans un square de Londres. Elle dut se rendre à la morgue pour identifier le corps. En le voyant, elle reconnut l’assassin. Elle avait senti sa magie, senti son aura... Elle savait qui avait tué sa mère. Il était normalement en « mission » pour la Blanche Confrérie. Il devait revenir à la fin de la semaine.

William sonna à la porte de Victoria. Elle savait que c’était lui. Elle sécha ses larmes et alla ouvrir la porte. Il tenta de l’embrasser, mais elle détourna le visage. Il fit la moue, mais entra. Victoria le regarda avec ses yeux rouges :
- Pourquoi l’as-tu tué ?
- De qui parles-tu Vicky ?
- Tu sais très bien… Avoue ! Pourquoi ? Elle ne t’avait rien fait !

Il eut un long moment de silence. Il était de plus en plus nerveux. Il tenta de dire quelque chose, mais Victoria ouvrit de nouveau la porte et lui indiqua la direction de la sortie :
- Je veux que tu partes. Je vais dire au Haut-Conseil ce que tu as fait ! Tu devrais avoir honte William !! Nous sommes des gardiens ! Nous avons été élevés et éduqués dans la magie blanche. Nous sommes censés servir le bien. Nous ne devons pas pour tuer des gens innocents !
- Elle te pervertissait Vicky ! Elle te détournait de ta destinée !
- De quel destin est-ce que tu parles ?! Je choisis ce que je veux faire de ma vie ! Je décide de qui peut en faire partie ou non et je ne souhaite plus t’avoir dans mienne ! Va-t’en !

William s’en alla, mais il avait encore des choses à dire :
- J’ai fait ça pour toi Vicky pour nous. Mais si tu ne peux pas le comprendre… Tu le regretteras…

Victoria ferma la porte à clef. Elle pleura toute la nuit et les nuits qui suivirent. Elle rapporta le meurtre de sa mère au Haut-Conseil qui n’était pas au courant. William avait pris cette initiative seul. Il fut chassé de la Blanche Confrérie et pourchassé pour répondre de son crime. Il disparut. Certains disaient qu’il se terrait toujours à Londres. Parfois, elle avait l’impression de sentir son aura, qu’il n’était pas loin. Mais elle préférait ignorer sa présence. Elle ne voulait pas l’exécuter. Elle valait mieux qu’un autre membre s’en charge,  car elle était encore amoureuse de lui.

1963 : - Nous avons de mauvaises nouvelles Victoria. Nous avons trouvé un cas de possession. Tu es la meilleure gardienne, le Haut-conseil à décider que ce serait à toi de t’en occuper. Le démon se cache dans les alentours de la gare de Saint-Pancras.
- D’accord.
- Vic’ … Je dois te prévenir pour ne pas que tu sois surprise. L’hôte qui est possédé… c’est William … Je viens avec toi Vicky. C’est un sacré démon, à deux, on y arrivera.

La jeune femme sortie du QG de la Blanche Confrérie en compagnie de son mentor. Mark était un homme d’une quarantaine d’années, il faisait partie de la génération de gardien avant elle. Il n’avait jamais combattu de démon, d’ailleurs personne dans sa génération n’avait vu de possession. Les démons s’étaient faits de plus en plus rares dans le monde magique depuis le début du siècle. Ils savaient se cacher, et quand on le remarquait, c’était qu’il le souhaitait. Dès leur arrivée, les deux gardiens sentirent la magie noire de l’individu dans un des bâtiments désinfectés de la gare. Mark était le plus expérimenté et il donna les ordres à Victoria. À peine entré, Mark fut attaqué et projeté par la magie vers une poutrelle. Assommé, il se releva difficilement. Victoria chercha William dans la nuit et il apparut :
- Vicky, Vivky Vicky ! Mon amoooooouuuur ! Ma lumière !! Mon soleil !! Que tu m’as manquééééééé !
- Laisse William partir, sale démon !
- Mais qui te dit que William veut que je parte ? Peut-être que c’est lui qui m’a demandé de venir pour te punir. Méchante Vicky. Hoooooo ! Il t’aimait tellement ce petit gardien ! C’est tellement dommage.
- Wil...
- Oui ! Oui ! Oui ! Il m’a demandé de venir ma chérie. Et maintenant, on va te tuer tous les deux. Je l’entends sauter de joie à l’intérieur. Juste là ! Dans ma tête.

Un espadon, arme magique de William, apparut dans la main de sa main. Étrangement, les forces de Victoria s’évadaient de plus en plus alors que William semblait toujours plus fort. Ce vieux bâtiment était pourri de cuivre ! Du cuivre partout : dans les poutres et en poudre sur le sol.
- Tu sens que tu te fatigues, hein, ma jolie Vicky ? Attends ! Laisse-moi deviner ... Le cuivre ! Ha si seulement tu n’avais pas dit à ce petit William ton point faible. L’amour rend aveugle et stupide n’est-ce pas ?

Mark en profita pour revenir dans le combat contre le démon. Il n’était pas infecté, car il était un médium pyrokinésiste. William et la chose qui le possédait n’avaient cependant qu’un objectif : la Blacklaw. Il tua Mark sous ses yeux.
- Tu vois, les gens sont prêts à se sacrifier pour toi, et toi tu n’es qu’une petite ingrate !

Il fondit alors sur elle. Trop faible, la jeune femme tomba à la renverse. William posa un pied sur son ventre.
- J’avais prévenu ta famille qu’aucune Blacklaw ne rachèterait leur nom.

Elle comprit alors à qui elle avait à faire :
- Astharoth ... le Grand-duc des Enfers... Maître des possessions, dit-elle à bout de souffle, la poitrine écrasée par le pied du démon.
- Hoo ... Tu me connais ma chérie ? Tu me flattes !!
- Oui, tu pourris la vis des Blacklaw depuis des siècles ... Tu es le démon le plus laid et le plus puant de tous ! Murmura-t-elle avec défis.
- Je vois qu’on a lu le grimoire familial ! Je plaide coupable ! Je vous déteste depuis la création !
- C’est réciproque Astaroth. Tous les Blacklaw te haïssent également !

Dans un dernier effort, Victoria tenta de se dégager et de transpercer William avec sa claymore. Ce geste était le dernier. Après ça elle allait s’éteindre. C’était ainsi. Elle avait choisi. Elle avait été formée pour ça. Elle était faite pour mourir. Était-ce cela, la destinée dont lui avait parlé William il y a deux ans ? Devait-elle tuer Astaroth pour de bon ? Débarrasser la terre de ce prince des enfers pour l’éternité ? En ôtant la vie à un démon, elle effectué l’ultime sacrifice du gardien.

Elle se souvient que ce dernier n’avait pas tentait d’esquiver la lame, qu’il avait même ricanait. C’était comme s’il avait quand même gagné la guerre. Une sensation de chaud, puis de froid traversa chaque particule de son corps. Elle vit apparaître une grande lumière au bout d’un tunnel. La plénitude inonda son âme. Soudain, quelque chose la rattrapa. Quelque chose de froid à l’odeur nauséabonde. Le démon ! Même dans la mort ce dernier la suivait.

- J’ai maudit ta famille, tu ne seras pas la Blacklaw qui rachètera leur nom !!! Pourris !! Pourris !! Pourris pour l’éternité Victoria Blacklaw ! Pourris !

II. Sunlight

1963 : Elle rouvrit les yeux. Il faisait noir. Il faisait froid. C’était étroit. Petit. Elle se mit à paniquer. Donnant des coups dans les parois de cette boite glaciale. Elle n’avait aucun vêtement sur elle. Elle se mit à crier. Elle demandait de l’aide. Des larmes chaudes coulaient de ses yeux céruléens. Après un long moment qui lui parut durer une éternité, une porte s’ouvrit à ses pieds et quelqu’un la tira littéralement de la sur une table. Un homme avec des grosses lunettes la regarda horrifier. Nue comme un ver, elle sauta de la table mortuaire. Elle grelotait et ne comprenait pas ce qu’elle faisait là. L’homme tenta de s’approcher d’elle et de la calmer. Avoir des corps qui se relèvent ne devait pas être courant à la morgue, mais c’était sûrement déjà arrivé. Victoria était déboussolée. Elle était apeurée et elle avait d’étranges douleurs au ventre. Elle s’effondra sur le sol marmoréen de la morgue. Elle se tordait de douleur. Ses lèvres bleutées tremblaient. Elle regarda l’homme avec des yeux suppliants. Ce dernier attrapa son manteau et couvrit la jeune femme. Les douleurs au ventre se faisaient plus présentes et devenaient insupportables. Elle hurla. Ses cris déchirèrent l’air. Le croque-mort ne savait pas quoi faire. Il appela quelqu’un au téléphone, certainement un médecin. Peut-être les urgences ? Il n’était pas médecin lui-même, mais il connaissait l’anatomie humaine. Il questionna la jeune femme. Victoria encore sous le choc n’arrivait pas à parler. Elle écarta alors le manteau pour montrer son ventre. À ce moment-là, elle vit, en même temps que le croque-mort, dans quel état horrible son corps était. La peau au-dessus de son estomac avait commencé à noircir. La peau au niveau de son sein commencé à tomber. Elle n’arrivait pas à dire ce qui se passait en elle avant de voir l’état de sa peau. Elle avait l’impression d’être mangée par des vers alors qu’elle n’était pas encore morte. Sensations horribles : sentir des choses qui grouillent, qui s’agitent en vous. Des vers qui n’ont pas attendu de vous rencontrer sous la terre pour commencer leur œuvre de décomposition. La jeune femme paniqua, l’homme aussi. Malgré la douleur, elle décida de fuir, mais l’homme la rattrapa. Regrettable erreur. Lorsqu’il tenta de la ramener, cette dernière prise de peur, de douleur, une véritable furie, se retourna, son arme magique se matérialisa dans sa main et elle le tua.
- Qu’ai-je fait ? se dit-elle.
- Nous n’avons pas le choix ! argumenta une voix dans son crâne.
- Je suis un monstre... murmura-t-elle à haute voix.
- Tu sais ce qu’il faut qu’on fasse ! Tu le sais ! Cria-t-elle comme possédée par une autre personne.
- Il est innocent ! Il n’a rien fait ! pleurnicha Victoria.
Quand l’odeur du sang arriva à ses narines, quand ses pieds nus baignèrent dans le liquide carmin, toute conscience humaine quitta son corps.
- Il le faut ! argua-t-elle d’une voix monocorde.

Machinalement, elle plongea la main dans la plaie béante située sur l’abdomen du pauvre homme. Elle farfouilla un peu et ressortit un foie. Elle le porta à ses lèvres, croqua dans ce pauvre croque-mort. Plus de douleur, plus de vers qui s’agitent. Alors qu’une partie de sa conscience mourrait, une autre était en train de naitre. Elle était partagée entre l’envie de survivre et la culpabilité. En fuyant le lieu de son crime avec le manteau de sa victime sur les épaules, Victoria pleurnicha une fois encore :
- Je suis un monstre...

1963-1964 : La suite on peut simplement la deviner. La Blanche Confrérie apprit que sa gardienne qui s’était sacrifiée pour le bien de tous n’était pas réellement morte. La chasse fut ouverte, mais exterminer ce qu’on a créé se relève généralement plus difficile qu’on ne le pense. Si Victoria se trouvait monstrueuse, quelque chose en elle la poussait à vivre, à survivre, et ce, même s’il fallait tuer des gens. Humains, loups, vampires, sorciers, peu importe.
Sa psyché se sépara en deux personnes distinctes. Une autre personnalité prenait le contrôle de son corps lorsqu’il fallait tuer pour survivre. Faible Victoria commença petit à petit à disparaitre en faveur d’une personnalité plus froide et cynique. Elle, cette autre, prit les choses en main.

La Blanche Confrérie n’avait pas cherché à comprendre ce qui était arrivé. Il n’avait pas tenté de comprendre pourquoi elle vivait toujours. Martin Blacklaw, son mentor tenta de convaincre le Haut-Conseil. Après tout, il savait ce qu’était l’appel du côté obscur, mais la BC trancha  : Victoria Blacklaw était une traitresse, elle avait vendu son âme au Diable. N’avait-elle pas été la compagne de William pendant des années ? Elle s’était laissée séduire par le démon et l’avait accueilli en elle.

Un jour, elle décida qu’elle ne voulait plus fuir. Elle en avait assez de courir, de se cacher, de se faire traquer comme une bête alors que Victoria leur avait tout donné. Elle savait maintenant ce que la mère voulait dire. Avant de quitter Londres, elle réussit à récupérer le grimoire familial et gagna la France à la recherche de la Guilde … En vain.

1965 : Elle trouva l’illusion parfaite pour se faire passer pour morte auprès de la BC : la pourriture de son corps. Victoria n’existait plus par elle-même. Pauvre créature gémissante, lorsqu’elle refaisait surface, c’était pour se réfugier dans les Coffee-shop d’Amsterdam qui était toléré depuis le début des années 1960. Elle dut apprendre à contrôler leur envie inexplicable de manger lorsqu’elles pourrissaient. Elle dut apprendre à dompter les douleurs. En 1965, le calvaire de la vie de Victoria Blacklaw fut scellé. Elle devait mourir une nouvelle fois pour mieux ressusciter. Elle fit tout pour se faire repérer par les gardiens du Coven d’Amsterdam. Elle organisa sa propre traque pendant des jours. Elle attendit qu’ils la trouvent au moment le plus critique de sa malédiction. L’instant exact ou son corps ressemblait trait pour trait à un cadavre en état de décomposition avancée. Qui aurait pu deviner que cette dépouille qui gisait sur le sol, tout boursouflé, puant la charogne, n’était pas morte ? Les gardiens observèrent le macchabée en putréfaction et eurent un haut-le-cœur. Ils se bouchèrent le nez et lâchèrent :
- Et dire qu’elle est la première à avoir tué un démon depuis des siècles. Regarde comment elle termine : elle pourrit dans un entrepôt désinfecté d’Amsterdam. Pauvre fille ! Tout le monde disait qu’elle était une remarquable gardienne. L’amour fait vraiment faire n’importe quoi ...
-Je ne te le fais pas dire, répondit l’acolyte. Au moins, la Blanche Confrérie gardera en tête qu’elle a accomplie de grandes choses. Ils ont bien fait de conserver cette affaire secrète. C’est bon pour la morale des futurs gardiens de savoir qu’on peut devenir une légende. S’ils apprenaient qu’ils peuvent finir de la sorte …  
- On fait quoi du corps ?
- Bénis-le pour que son âme trouve la lumière et mets le feu à l’entrepôt. Le lieu est tout autant maudit qu’elle maintenant…

De la fumée avait envahi tout le plafond de l’entrepôt. Elle se leva et se tira difficilement vers l’extérieur. Chaque pas était un supplice. La faim. Une fêtarde qui avait prévenu les pompiers et qui observait le feu de joie fut le premier repas de Sunlight Blackway. Elle avait choisi ce nom depuis des mois. Elle balança le corps dans le feu de joie. On retrouva un corps dans les décombres. Une jeune femme d’environs 26 ans, morte avant l’incendie. Tout était parfait.
Elle traina en Europe pendant un moment, le temps de se faire à sa nouvelle vie et d’amasser assez d’argent pour partir en Asie.

1970 – 1976 : En 1970, elle arriva dans l’ex-Indochine afin de trouver son oncle. Elle avait peu d’espoir. De nombreuses années c’était passé depuis que sa mère avait été tuée par son ex-fiancé. La guerre du Vietnam faisait rage et beaucoup d’Occidentaux avaient été exécutés. Voyageant dans toute l’Asie, elle posa ses valises aux Philippines pendant quelques années. Une magie l’attira plus que les autres dans ces contrées exotiques : les magies philippines. Les guérisseurs sont pleins de foi et soulagent les gens en leur enlevant leur mal : tumeur, stress, caillots sanguins. Tout y passait. Elle voulut apprendre cet art de la sorcellerie philippine pendant trois ans. Elle abandonna l’idée de retrouver son oncle et la Guilde. Elle quitta alors l’Asie et s’aventura à visiter le monde.

1977 – 2000 : Elle continua à voyager en Océanie, en Afrique, au Moyen-Orient, en Amérique du Nord ou du Sud, ne restant rarement plus d’un an dans un même lieu. Durant toute cette période, elle approfondit ses connaissances en alchimie, sur les plantes et sur les minerais. Elle alla dans les coins retirés de l’Amazonie, récoltant assidûment des fleurs et des cristaux rares pour concocter un antidote à cette malédiction. Si elle avait découvert quelques petites astuces permettant de ne plus pourrir sur le long terme, à l’image de la sorcellerie philippine, elle ne trouva jamais l'élixir de longue vie tant recherché. Elle est donc toujours obligée de tuer pour survivre.

2000 - Prague : Elle savait que se nourrir de créatures surnaturelles qui sortent du droit chemin serait moins dangereux pour elle. Et puis sa mère lui avait dit : « tu es une chasseuse, un Blacklaw, tu peux faire le bien autrement qu’en faisant sortir des colombes d’un chapeau ». Cela lui permettait de se sentir moins coupable quand elle se nourrissait d’individus qui le méritaient. Les tuer permettait de soulager des dizaines, voire des centaines de personnes. Au début du XIXe siècle, elle décida de poser ses valises pour une longue période. Elle avait visité beaucoup dans sa quête de survie, mais nulle ville ne l’attira plus que Prague. Cette ville respirait la magie. Les vampires sont les plus envoûtants de tous. Les femmes vampires veulent vous croquer pour avoir lorgné sur leurs compagnons. L’Ulfric est une louve. Le Freki peut devenir le meilleur ami d’une sorcière maudite ...
Sunlight avait réussi à amasser un capital foncier important qui lui permit d’acheter une magnifique maison avec une magnifique serre. Dans cette maison elle faisait des gâteaux en se goinfrant de chocolat, elle pleurait, elle jouait du piano, du violoncelle. Non loin de là, il y avait une forêt où on pouvait chasser … C’était un véritable conte de fées.

Elle menait une existence tranquille loin de tous, près de tout. Tranquille où elle cachait sa nature monstrueuse en débarrassant la ville de ces déchets surnaturelles. Elle était un peu comme un charognard, on trouve ça horrible mais on en a besoin sinon la vie devient rapidement nauséabonde. Elle se souvenait que c’était ce que faisait ses parents au final. Elle était une sorte de chasseuse, au sens propre du terme. Elle chassait et manger son gibier.

2010 : Un soir, dans les ruines de Prokletẏ, aux alentours de la ville de Prague, alors qu’elle avait senti depuis plusieurs jours qu’un jeune vampire semer la panique en ville, elle décida d’en faire son quatre heures. Elle chassait rarement avec des armes à feu, préférant les armes blanches, mais les vampires nouveaux nés étaient comme des fous fous et vous attaquaient sans réfléchir si bien que leurs déplacements étaient totalement imprévisibles. Le vampire avait attiré l’attention d’un des membres de la Guilde. C’est ce soir-là qu’elle rencontre Wolfgang Ludwiczak. En véritable chevalier en armure à la bouche un peu sale cru la sauver de ce vampire. Il tua le vampire à sa place. Sunlight était restée bouche bée, elle n’avait pas rencontré de chasseur depuis sa mère. En admiration, attirée par ce monde, elle le suivit. Elle chercha à découvrir qu’il était, ce qu’il faisait, s’il faisait partie de cette Guilde qu’elle avait tant recherchée. Leur premier contact fut assez positif. Elle comprit vite que son chevalier en armure n’appartenait pas à une seule femme. Elle le séduit voulant d’abord l’utiliser pour savoir où trouver la Guilde, mais elle fut rapidement prise à son propre jeu. Séduite par ce personnage à fleur de peau, cette âme écorchée, ce caractère explosif, elle s’amouracha de Wolgang. Une relation charnelle qui devint peu à peu une relation amicale. Si Sunlight tombait petit à petit amoureuse de lui, de son côté le jeune homme la considérait plus comme sa meilleure amie, une sorte de confidente. Il s’amusait de ses questions sur la Guilde sur la chasse. Petit à petit, ce dernier l’entraina, la reforma, comme l’avait fait sa mère des décennies avant. Elle était une bonne guerrière, elle tuait vite, car elle avait l’habitude pour vivre. Finalement, elle fut introduite dans ce qu’elle pensait être le Saint-Siège, cette institution tant vantée par sa mère : la Guilde. Elle s’y sentait moins seule, c’était comme si elle avait trouvé sa place. Elle chassa pour une instance plus grande, pour le bien de l’humanité, tout en continuant à se nourrir. Parfois elle craquait, et elle ne tuait pas que des vampires ou des lycans qui sortaient du droit chemin. Vengeresse, elle cherchait à tuer des membres de la Blanche confrérie. Elle giboyait ces petits sorciers insouciants qui jouaient avec la magie noire. Elle les tuait, les mangeait puis rentrait chez elle et s’effondrait en pleur. C’est un de ces soirs qu’elle confia toute son histoire, toute sa fragilité à Wolfgang. C’était aussi un moyen d’arracher une épine de son cœur. En lui révélant sa nature monstrueuse elle serait obligée de s’éloigner de lui pour ne pas souffrir de sentiments non réciproques, pour ne pas supporter un regard de dégout, de réprobation. Mais le jeune homme resta avec elle, l’écouta et finalement accepta sa nature étrange. N’hésitant pas à lui ramenez des mets les plus délicats, comme le ferait un mâle pour sa femelle afin de la séduire.

2012 : Tout se passait bien, Sunlight semblait être heureuse malgré ses sentiments non partagés et jamais avoués à son partenaire. Un beau jour, Wolfgang ne revint pas. Il ne vint plus, ne donna plus de nouvelle. Elle se sentit devenir folle, le chercha dans la forêt, au travers des nuits sombres, chez les dealeurs du coin. Rien. Pas une trace. Les mois s’écoulèrent et elle n’eut aucun nouveau de lui. Jusqu’au jour où la Guilde lui donne une mission bien particulière : Retrouver Wolfgang.

Elle vendit sa maison, vendit son commerce et prit ce vol pour la Louisiane. Elle appela le contact quand elle arriva à New York, le prévenant qu’elle serait bientôt là. Une fois arrivait, elle trouva une voiture sur le parking avec une clef bien cachée et un mot.
- Bienvenue en Amérique, là où le vampire est roi ! Là où tu auras plus de boulot qu’un fonctionnaire de police. La chasse est interdite. Reste discrète.

2013-2015 - Shreveport : Sunlight reconstruisit sa vie à Shreveport. Elle ouvrit un nouveau commerce et se remit à la chasse. Elle retrouva Wolfgang… Animal blessé, il la repoussa. Elle préféra alors prendre ses distances tout en gardant un œil sur lui. Peu de temps avant Noël, son informateur, un tatoueur bedonnant du coin, lui vendit des renseignements : un cas de possession assez monstrueux avait été rapporté à la BC. Voyant là l’occasion de trouver des réponses sur sa malédiction, Sunlight disparut en Irlande pendant six mois. Malheureusement, Glassya, le démon invoqué aggrava sa malédiction. Toutes les combines qu’elles avaient trouvées ces dernières décennies ne fonctionnaient plus. Au lieu d’avoir trois à quatre mois de sursis, elle n’en avait plus qu’un seul. En revenant, elle s’aperçut que beaucoup de choses avaient changé. Un certain vampire qu’on surnommait l’Irlandais avait pris le pouvoir à Stoner Hill. Elle n’hésita pas à s’associer avec lui pour survivre. Le deal était simple : elle pratiquait la magie pour lui, et en échange il lui refilait des poches de sangs de vampires. Drogue et cicatrisation en même temps, elle ne pouvait rêver mieux. C’est même assez pratique quand on pourrit. Sunlight n’était cependant du genre à s’attacher aux suceurs de sang. Certes, elle était fascinée par ses morts qui marchent, mais elle se devait de trouver un moyen de gagner du temps sur sa putréfaction. Elle se souvint de cette brune qui avait toujours l’air fatiguée : la propriétaire de la Magic Box. Elle avait entendu parler d’un grimoire recensant toutes les malédictions et si quelqu’un pouvait lui parler de ça, c’était cette femme.

Sombre et renfrogné, le premier contact avec Freyja ne fut pas des plus amical, mais elles avaient des points communs. Freya n’était pas en possession du grimoire, mais elle avait une idée d’où il pouvait être. Les deux jeunes femmes se lièrent d’amitiés, se rendant des services mutuels. Arriva un moment où la vie de Freyja changea. La sorcière noire commençait à craindre le gouverneur de la Louisiane. Godric Ligheton était un homme avec beaucoup ce charisme et une aura sombre. Elle l’avait aperçu à la fête de la BRIS, le soir de Noël. La création du Consistoire laissa Sunlight pantoise. Pourquoi mettre en place un pouvoir presque discrétionnaire pour contrôler tous les êtres surnaturels ? Pour la paix ? Ou pour la guerre ? Freyja se méfiait du gouverneur. Lorsqu’elle fut élue Carmalingue, elle demanda à Sunlight proche du clan irlandais de devenir un de ses légats. Elle hésita. C’était dangereux d’occuper un tel poste quand on est recherché par la BC, mais il lui permet d’avoir l’immunité diplomatique. Elle accepta. Mais les choses tournèrent mal et au lieu de paonner auprès des personnes importantes de Shreveport, Freyja lui demanda un ultime service : aller chercher des informations sur Gordic. Comme Sunlight, le gouverneur a été élevé par la BC de Londres. Elle savait comment le Coven fonctionnait et où ils cachaient les informations sur leur ancien membre. Elle devait trouver les cadavres du placard de Monsieur le Gouverneur. Avant de s’envoler, elle confia à Freyja qu’elle en profiterait également pour récupérer la Bible des Damnés qui contenait toutes les plus vieilles malédictions qui ont touché les Hommes depuis la nuit des temps. Le grimoire pourrait contenir le remède à tous ses maux.
- Fais attention à toi, vieille bique ! J’essaie de rappliquer rapidement. On s’appelle ! Lança-t-elle à Freyja avant de disparaître dans la nuit sombre d’un  jour du début du mois de mars 2016.  

Juin 2016 - Moyen-Orient.  -Je cherche ceci…
Elle glissa un morceau de papier froissé dans la main du chamelier. Le petit homme à la peau mate la regarda dans les yeux. Elle suffoquait sous son voile de couleur. Le désert l’étouffe. Ce n’est pas tant la chaleur que le fait de se sentir si peu entourer de végétation. Bien sûr, il y a des petites touffes ici et là, mais ce n’est pas assez. Elle se souvient pourquoi elle avait passé aussi peu de temps dans cette partie du monde à l’époque de son tour du monde. Elle devait cependant convenir que toutes ces dunes … c’était magnifique.

Elle avait suivi la trace du manuscrit dans tout le Sahel du Sénégal jusqu’à Djibouti. Plus elle avance et plus elle se rend compte que la Bible des Damnés ne se trouve plus en Afrique. Près de Khôr ‘Angar, dans un petit village de pêcheurs, elle rencontre un vieux sorcier: la Bible se trouverait sur la péninsule Arabique. La Bible est maudite : là où elle repose, les serviteurs des chevaliers de l’apocalypse œuvrent pour l’avènement de l’Apocalypse. Le sorcier a donc envoyé de jeunes gens le perdre dans le désert de Jordanie.

Après des mois de recherche et des heures à chevaucher un dromadaire dans le désert, Sunlight met enfin la main sur la Bible.

Extrait de la Bible des Damnés
Et Caïn connut sa femme, et elle conçut et enfanta Hénoc ; et il bâtit une ville, et appela le nom de la ville d’après le nom de son fils Hénoc.
Et à Hénoc naquit Irad ; et Irad engendra Mehujaël ; et Mehujaël engendra Methushaël ; et Methushaël engendra Lémec.
Et Lémec prit deux femmes : le nom de l’une était Ada, et le nom de la seconde, Tsilla.
Et Ada enfanta Jabal ; lui, fut père de ceux qui habitent sous des tentes et ont du bétail.
[..] enfanta Arar ; qui gardait un troupeau de cinquante bêtes sur les terres de son père.
Ici lui apparut un bélier qui parlait et qui lui dit : Suis-moi, jeune berger !
Et je te montrerai la plus belle des femmes de ce monde, plus belles que ne le fût jamais Ève.
Arar se méfia du bélier, se rappelant les histoires du serpent rusé qui avait fait manger la pomme à la femme d’Adam ;
Il répondit : par démon ! Je sais que tu es semblable au vil serpent au Jardin d’Eden ! Tu sens la mort et la souffrance, va-t’en !
Le bélier qui se nommé Aesma tenta de convaincre Arar de le suivre dans la dépravation, arguant que l’Éternel était un menteur
Mais le fils de Jabal adoré l’Éternel et jamais il n’aurait remis ses paroles en doute.
Aesma s’emporta et décida de maudire Arar, car personne ne lui avait jamais tenu tête jusqu’à présent.
Et Aesma dit : Tel que l’Éternel l’a fait à Adam et Ève, parce que tu ne m’as pas obéi et que tu as bafoué mon être, tu es maudit. Je rendrai très grande ta souffrance.
Tu seras mort et pourtant vivant. Tu seras pareille à tes ancêtres qui mangent aujourd’hui la poussière tout en marchant au soleil levant. De tes entrailles naitra la mort.
Et parce que tu as écouté la voix de l’Éternel plutôt que celle d’Aesma, tu ne survivras qu’en mangeant la chair des tiens -maudit sera ton corps ; tu reproduiras encore et encore le péché de Caïn, ton aïeul, tous les jours jusqu’à la fin des temps.
Et si par péché les hommes te font redevenir poussière, je te poursuivrais jusqu’aux entrailles de la Terre.

[…]Et Arar, se leva contre sa femme, la tua et mangea son coeur.
Son père lui dit : l’Éternel ne t’a pas maudit pour avoir tué ta femme.
Il t’a pardonné, car tu n’es pas le responsable.
Mais tu dois partir en exil. Comme Caïn avant toi, tu seras vagabond sur la terre.
[…] Et Arar arriva au mont Armon.
Il rencontra Kashaph , fille d’Amazak, ange qui avait commis l’exécration
Et qui avait enseigné les sortilèges, tous les enchantements et les propriétés des plantes aux peuples de l’Éternel.
Et la sorcière lui dit : Ton corps a été maudit par Aesma, mais ton âme est pure […]
Nifal était né sans esprit.
Kashaph utilisa les enseignements d’Amazak et transféra l’âme pure d’Arar dans le corps de Nifal.
Et l’âme de Nifal disparu.
Le nouveau corps d’Arar redevint vivant.


Aesma était aussi un des noms qui était donné à Astaorth. Le démon n’était donc pas à son premier coût d’essai et Sunlight avait maintenant une petite idée de comment elle pouvait se débarrasser de sa malédiction démoniaque.

Aout 2016 - Prague – Podvesti. Cette ville lui avait manqué. La magie qu’on ressentait ici était tellement forte que c’était équivalent à un shoot d’héroïne. Podvesti était la ville souterraine de la capitale. C’est ici que venait s’amuser le monde surnaturel. Sa mission au Moyen-Orient était terminée, mais avant de rentrer elle avait envie de revoir ses vieux amis… Elle prit une grande bouffée de l’air vicié du Succube Club, la boite la plus branchée de Prague pour les vampires. Elle reconnut quelques visages. Certains reconnurent le sien et s’éloignèrent. Elle savait qu’elle serait là : Rose.
- Well, well ... entendit-elle murmurer à son oreille. Cet accent britannique à couper au couteau lui avait manqué.
- Rose … Justement, je te cherchais.
- Vraiment … Laisse-moi deviner. Tu as besoin d’un de mes méchants vampires. Tu as faim ?
- J’ai mangé avant d’arriver. Merci … On peut aller… Rose la prit dans ses bras et la serra contre son cœur.
- Tu m’as manqué. Suis-moi.

Vampire de plus de 500 ans, Infante du Maitre de la ville, Rose Marsden était le Shérif de Prague. Bien sûr ce n’était pas son vrai prénom. Belle et aussi piquante que la fleur dont elle prit le nom, surnommée la Grêle ou la Gracile, elle avait ce corps mince et fragile des vampires transformé avant de mourir d’une maladie humaine. Sunlight l’aimait. Elle était une des rares personnes qu’elle avait appelée amie.
- Tu es partie sans rien dire à personne. Je pensais que tu avais fini par pourrir pour de bon dans un caniveau.
- Est-ce que tu as revu Wolfgang depuis que je suis partie. Ou entendu des choses …
- Rien. Pourquoi es-tu revenu ? D’ailleurs où étais-tu ?
- Tu as entendu parler de Shreveport en Louisiane ?
- Ho ! Tu as rencontré ce petit chien fou d’irlandais ? Elle frappa dans ses mains, excitée d’entendre les ragots de cette ville qui faisait parler d’elle, même en Europe. Comment était-il ? Il paraît qu’il était l’Infant du maitre de la ville qu’il a défié ! C’est vrai ? Je me demande ce que me ferait Hadrien si je faisais ce genre de chose.
- Je crois qu’avant d’avoir à faire à Hadrien. Tu aurais eu affaire à Eléanore. Elle aurait tenté de t’arracher la tête pour avoir embarrassé « la Famille ».
Rose eut un petit sourire satisfait. Le simple fait de pensée que sa sœur pouvait tenter de l’attaquer la réjouissait. Après tout, elle avait 400 ans de plus …  
- Alors ? Qu’est ce que tu fais là ? Tu ne m’as pas répondu.
- Comme je suis partie dans la précipitation j’ai laissé quelques petites babioles en arrière. Je suis passé les récupérer. J’en profite pour venir te faire un coucou. Comment va Hadrien ?
- Égale à lui même. Il sera ravi de te revoir.
- Je ne sais pas si j’aurai le temps. Je dois repartir à Londres. Je cherche des informations sur un sorcier du nom de Godric Lighton. Tu n’en n’as jamais entendu parlé par hasard ?
- My Godness … Si j’en ai entendu parlé. Il a été une petite terreur de Londres.
Rose lui confia ce qu’elle avait entendu sur le gouverneur de Shreveport avant de conclure.
- Si tu pars à Londres Sun, je dois te dire quelques chose … Mes contacts à Londres m’ont rapporté qu’un gardien aurait été retrouvé mort il y a quelques jours… Tué par un démon selon la magie.
- Et ? Il est mort en le tuant ?
- Non. Selon mes sources qui ont fouillé un peu l’affaire, il a été tué avec sauvagerie, mais ça sentait le démon autour de lui. Ce n’est pas tout. Il était le mentor d’une fille… Une Blacklaw…
- Il y a plein de Blacklaw.
- Oui … mais elle était la petite fille de ton oncle. C’est une de tes parentes. Elle est orpheline. Ses parents ont été tués durant une chasse aux vampires. La BC la élevée pour en faire une gardienne. Ca ne te rappelle personne ?
- Je n’étais pas orpheline
- Est-ce que ça pourrait être lié à Astaroth ? Tu ne l’avais pas tué ?
- Je me demande vraiment si toute cette affaire à propos des gardiens comme tueur de démons n’était pas une invention de la BC. Pourquoi me racontes-tu ça ?
- Tu ne trouves pas que c’est une grosse coïncidence ?
Elle serra les poings. Oui. C’était une étrange coïncidence.
- Tu devrais aller voir pendant que tu seras là bas. On ne sait jamais.
Ses lèvres s’étirèrent dans un sourire crispé.
- Merci Rose.

Blake

Sunlight n'a pas de mal à trouver où se cache sa cousine. Depuis la mort de son mentor, cette dernière est tombée dans la drogue. Décidément, c'est un trait de famille de toucher aux substances illicites quand on tombe de haut.

Sunlight la retrouve en compagnie d'une petite bande de jeunes sorciers pratiquant le vaudou dans le quartier de Brixton à Londres. Blake Erina Blacklaw est orpheline. Ses parents sont morts dans un accident de voiture alors avait un an. La Blanche Confrérie, dans leur grande générosité, l'aurait recueilli pour en faire une Gardienne. Spence, son mentor est mort il y a quelques mois dans un accident de voiture également. Se sentant seule et abandonnée, la jeune Blake c'est réfugiée dans ce qu'elle pouvait : la drogue. Sunlight la prend sous son elle et Blake commence à s'accrocher a elle. Mais Sunlight ne fait pas ça non plus par bonté d'âme. Cette dernière lui monte alors la tête pour qu'elle l'aide à voler le dossier de Godric au Coven de Londres.

Au même instant, une idée germe dans le petit crâne cadavérique de la grande blonde : Arar avait pu sauver son âme en la transférant dans le corps de Nifal. Et si elle transférait son âme dans le corps de Blake ? Les deux sont parents, ont le même type de pouvoir et puis... Blake ne manquerait à personne. Sunlight lui mets alors en tête de voler son propre dossier en plus de celui de Godric. Afin de brouiller les pistes, elle lui dit de prendre au hasard d’autres dossiers ainsi que ceux de personnes qu’elle a listé, dont le sien : "Victoria Blacklaw". Elle veut de cette manière, troubler les pistes afin que la Blanche Confrérie ne sache

Blake est dévasté par ce qu'elle découvre dans le dossier que la Blanche Confrérie a constitué sur elle. Ces parents ne sont pas morts dans un accident, mais ont été tués par des vampires. Spence n'est pas mort non plus dans un accident, mais tué par un démon. Elle découvre que la Blanche Confrérie la trouve également faible mentalement.

La jeune fille est dévastée par toutes ces révélations. Sunlight décide alors de lui faire lire son propre dossier. Blake est surprise, la jeune fille qu'on voit sur la vieille photo en couleur des années 1960 ressemble trait pour trait à son interlocutrice. Sunlight lui dévoile sa véritable identité, influençant ainsi un peu plus l'opinion de Blake sur la BC. Oui, ce ne sont que des menteurs ! Oui, ils ne rendent jamais hommage aux sacrifices que les gardiens font pour eux ! Ce fut  son cas. Ce fut le cas pour Spence. On préférait dire qu'il était mort dans un accident plutôt que d'honorer sa mémoire en disant qu'il était mort au combat. Voilà, le vrai visage sombre de la lumineuse confrérie.

Epilogue


Fin janvier 2016 : A peine arrivé à Shreveport, Sunlight se rend chez Freyja pour lui raconter tout ce qu'elle a découvert dans la Bible de Damnées et sur Godric.

Elle évoque alors l’idée de transférer son âme dans celui de Blake, sa cousine éloignée qu'elle a ramenée de Londres. Freyja lui explique que ce n'est pas si simple. Le transfert ne se ferait pas en totalité. N'ayant pas fini sa formation de gardienne, la magie  et les capacités de Blake à faire apparaitre son arme magique sont limitées. Toutes les connaissances que Sunlight a accumulées durant ces décennies ne seront pas toutes transférées au cours du rituel.

Après avoir discuté avec Freyja de ce qu'elle a découvert sur le gouverneur, Freyja et elle ne pensent pas que se soit le bon moment changer de corps. Sunlight se sent obligé de protéger et d'aider ceux et celles qui l'a font se sentir de nouveau importante. Or, si elle saute directement dans le corps de Blake, elle ne pourra plus protéger personne, surtout elle-même.

Elle prend une grande décision. Comme elle l’avait suggéré à la jeune fille, elle s'occupera dans l'ombre de son éducation magique. Ce n’est pas de la charité. De cette manière, elle prépare le terrain pour sa renaissance.

Février 2017 : Elle aide Blake à s’installer dans un appartement près de la fac. La jeune fille doit faire comme si elle menait une existence exemplaire et finir sa formation afin de recevoir officiellement son arme magique à la BC. Afin de se voir sans éveiller de soupçon, elle propose à Blake de travailler à mi-temps dans son commerce de fleurs et sa pépinière.

Spoiler:
 




Dernière édition par Blake E. Blacklaw le 16/2/2016, 17:16, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
 
DISSOLVED GIRL

HABILITIES : Vampire nouvelle-née (étreinte en déc. 2016 par Tiberias Verhagen) ; discipline Cauchemar (niv.1) ; furie désaxée, piégée par ses fêlures dans le sommeil éternel.
SERENADE : THE RAVEONETTES - Aly Walk With Me. TRIPTYKON - Shatter.


BRIBES INFIDÈLES
SOBRIQUET : Minou
MISSIVES : 953
ACTE DE PROPRIETE : Avatar : Mina-Ligeia. Signature : Mina-Ligeia (pic), Ez3kiel - "Sous les cendres" (track).

Nothing is an absolute truth ; everything is permitted.
 
Nina Hark
ADMIN ; Niark-Niark, Daddy's little girl


Black Moon
JE SUIS:
CAPACITES:
MEDISANCES:
MessageSujet: Re: [Terminée] Sunlight Blackway - Narcissistic Cannibal    10/2/2016, 18:53

Me gusta sourcil
Bienvenue par ici et bonne rédaction ! Sens-toi libre de nous poser tes questions si tu en as. :)

_________________


 
 
 

Hell is on the way

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
 
KNOCKING ON HEAVEN'S DOOR


Undo this storm
I can't control withering wonders, flowers that lose their shape. I lie awake and watch it all. It feels like thousand eyes. I'll be the calm I will be quiet, stripped to the bone, I wait. No, I'll be a stone, I'll be the hunter, a tower that casts a shade.

SIGNALEMENT : Le sacrifice.
HABILITIES : Déchaîner le chaos tout en ayant l'air d'un paquet de bonbons.
OFFICE : Enchaîne les petits boulots sans intérêt. Donne des cours de danse à des gamins du coin.
SERENADE : Metric || Help I'm Alive - Of monsters and men || Thousand eyes


Help, I'm alive.

SOBRIQUET : Atomique / Heda
MISSIVES : 680
ACTE DE PROPRIETE : R.S (avatar); solosand (signature); the100daily (gifs)

"Cette vie est un hôpital où chaque malade est possédé du désir de changer de lit. Celui-ci voudrait souffrir en face du poêle, et celui-là croit qu’il guérirait à côté de la fenêtre. Il me semble que je serais toujours bien là où je ne suis pas, et cette question de déménagement en est une que je discute sans cesse avec mon âme." || Baudelaire
 
Marlow D. Havenford
MJ ; Marshmarlow, la guimauve chaotique


Black Moon
JE SUIS:
CAPACITES:
MEDISANCES:
MessageSujet: Re: [Terminée] Sunlight Blackway - Narcissistic Cannibal    10/2/2016, 20:12

Je connaissais pas du tout la trombi, mais elle gère ! cute

Bienvenue par ici, hâte de voir ce que tu concoctes !
Par contre, il a dû y avoir un problème de code quand tu as décomposé la fiche, parce que ça déforme le forum. hum

_________________
+men made madness+
She is brave and strong and broken all at once. As she speaks it is as if her existence is no longer real to her in itself, more like a living epitaph to a life that was.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
 
Lycanthrope; loup pur sang


SIGNALEMENT : Calme. Discret. Bagarreur.
OFFICE : Skoll – Shérif de la meute & cascadeur à la foire de Shreveport
http://49.media.tumblr.com/87811aecd699b365a0dc5d98cbbf282f/tumblr_nbyzrxkiNQ1r48rx5o3_250.gif
Lycan pure sang et fière de l'être






SOBRIQUET : Night
MISSIVES : 281
ACTE DE PROPRIETE : Trumblr/bazzart

L'homme fait parfois des erreurs ; il boit, il tue... il est certainement le plus redoutable des prédateurs.
 
Clayton Klein
Do you want to play with the devil?


Black Moon
JE SUIS:
CAPACITES:
MEDISANCES:
MessageSujet: Re: [Terminée] Sunlight Blackway - Narcissistic Cannibal    10/2/2016, 20:39

Bienvenue belle plante I love you What a Face

Bonne rédaction. love02

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
 
TROLL²

SIGNALEMENT : un illusionniste emmerdeur sympathique devenu parano et insomniaque.
HABILITIES : Illusionniste
OFFICE : Indic, dessinateur.
SERENADE : stupeflip ▬ stupeflip vite


INFORMATIONS CONFIDENTIELLES
SOBRIQUET : Metalotroll
MISSIVES : 1329
ACTE DE PROPRIETE : Black Diamonds

I so much regret the regrets.
 
Magnus S. Rahkamo
ALIAS ; Le troll squatteur


Black Moon
JE SUIS:
CAPACITES:
MEDISANCES:
MessageSujet: Re: [Terminée] Sunlight Blackway - Narcissistic Cannibal    10/2/2016, 21:36

Eh beh tu fais pas ton âge. golmut Bienvenue par ici ! lala

_________________

Il ne faut jamais sous estimer le caractère prévisible de la bêtise humaine. ❞


Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
 
BIATCH PLEAZ'

HABILITIES : Mémoire décuplée ~ Arme psychique ~ Invocatrice
OFFICE : Institutrice maternelle // Accepte de faire pas mal de choses pour quelques billets verts ...
SERENADE : I'm a bitch ~ Alanis Morisette


INFORMATIONS CONFIDENTIELLES
SOBRIQUET : Sac à doala
MISSIVES : 1996
ACTE DE PROPRIETE : As' ♥ ~ Mish' ♥²

I wanna feel passion. I wanna feel pain. Don't make me laugh. Or don't make me cry. Just make me feel. Alive.
 
Laughlin S. Valentine
MARRAINE ; Grande prêtresse du harcèlement par MP & du détournement publicitaire sauvage


Black Moon
JE SUIS:
CAPACITES:
MEDISANCES:
MessageSujet: Re: [Terminée] Sunlight Blackway - Narcissistic Cannibal    10/2/2016, 21:48

Clayton Klein a écrit:
Bienvenue belle plante I love you What a Face

*L'arrose*

~ Dè nada gni

On a hâte d'en apprendre un peu plus
Bonne rédaction geek

_________________

I know I've let you down
But now through all the hurt & pain, It's time for me to respect the ones you love mean more than anything. So with sadness in my heart, (I) feel the best thing I could do is end it all and leave forever. What's done is done it feels so bad. What once was happy now is sad. I'll never love again. My world is ending  ♠️ Komm süsser Tod
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
 
Soigne. Vole. Aime.

— It`s nice to be important... but it`s more important to be nice! —
INFORMATIONS CONFIDENTIELLES
SOBRIQUET : Gedauphin
MISSIVES : 3241
ACTE DE PROPRIETE : Shiya — arctic-icons

« J'ai appris que l'on pouvait presque toujours voir le bon côté des choses, pourvu que l'on prenne la décision de le faire. Bien sûr, il faut que ce soit une décision très ferme. » LMM
 
Izabelle Kennedy
ADMIN — Piou-Piou, le super oreiller en plumes de poulet blanc.


Black Moon
JE SUIS:
CAPACITES:
MEDISANCES:
MessageSujet: Re: [Terminée] Sunlight Blackway - Narcissistic Cannibal    11/2/2016, 00:17

Je pensais que c'était Elisha Cuthbert golmut

Bienvenue sur le forum et bonne continuation pour ta fiche :dédé: disco
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
 
HELL COME HERE

HABILITIES : Mage de la Terre - Ancienne Gardienne de Valaskjalf
OFFICE : Propriétaire d'Effleuresence
SERENADE : Narcissistic Cannibal - Korn


INFORMATIONS CONFIDENTIELLES
SOBRIQUET : Nana
MISSIVES : 40
ACTE DE PROPRIETE : Eden Memories - giphy - weheartit

Le soleil rayonnait sur cette pourriture, Comme afin de la cuire à point, Et de rendre au centuple à la grande Nature Tout ce qu'ensemble elle avait joint
 
Sunlight V. Blackway
Do you want to play with the devil?


Black Moon
JE SUIS:
CAPACITES:
MEDISANCES:
MessageSujet: Re: [Terminée] Sunlight Blackway - Narcissistic Cannibal    11/2/2016, 00:30

@Nina : Merci ! Je viendrais poser des questions trolls si j'ai besoin Wink

@Marlow : Une ancienne de Disney reconvertie dans du American Horror Story puis dans Scream Queens  huhuhuhu

@Clayton : Merci ! Pour le bienvenue et le compliment   Je fais même pousser des superbes plantes vertes, si tu as besoin  coucou

@Magnus : J'ai un bon chirurgien :p

@Laughlin : Merci ! Je suis à fond ! geek

@Izabelle : Je connaissais pas, mais elles ont effectivement un petit air de famille dildo
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
 
Chaton à apprivoiser

SIGNALEMENT : petit chaton du Pard
HABILITIES : métamorphe once
OFFICE : trapèziste - acrobate

INFORMATIONS CONFIDENTIELLES
SOBRIQUET : Calli Attha
MISSIVES : 6688
ACTE DE PROPRIETE : avengedinchains & Tumblr

Les chats tout comme les roses ne griffent que ceux qui ne savent pas les prendre. # Inconnu
 
Cillian Ó Connor
PARRAIN ; Chat-volant


Black Moon
JE SUIS:
CAPACITES:
MEDISANCES:
MessageSujet: Re: [Terminée] Sunlight Blackway - Narcissistic Cannibal    11/2/2016, 09:37

Bienvenue par ici et courage avec ta fichette :)

_________________
 

Spoiler:
 

[color=#006666]
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
 
★ OFFICIER DIEGO ★

SIGNALEMENT : Prince du Chaos ; Fils du Feu ; Lui-qui-attire-les-goules-dans-les-multis ;
HABILITIES : Pouvoir de l'attardus debilitus ;
OFFICE : Briseur de la vitrine d'Eoghan ; Cow-Boy qui fait du rodéo sur Poney-Sanford ; Némésis de MishMish ; Associé de l'Agent Oups, le chatccident ;
SERENADE : /watch?v=D365SZuES18 /watch?v=PDsqAz4Io4o /watch?v=IBDJQF3EXpU



HÉRAUT DU CHAOS


SOBRIQUET : Rhysk - Chaton
MISSIVES : 2100
ACTE DE PROPRIETE : © Lustuu

Je bois dans ta déchirure et j'étale tes jambes nues ; je les ouvre comme dans un livre où je lis ce qui me tue. - GB
 
Rhys V. Archos
ALIAS Rhysette ; l'amateur de pâté en croûte et de sérénades au clair de lune


MessageSujet: Re: [Terminée] Sunlight Blackway - Narcissistic Cannibal    11/2/2016, 11:24

Aye aye aye bienvénoue par ici golmut

/Viens s'installer au calme ici en attendant l'évolution des choses/

_________________


Je suis ce délire façonné par mes pairs : l'écho fantasmé d'une réalité qui n'existe pas. On m'a dit que le monde était sale, mais je l'ai trouvé beau dans sa décadence et dans ces choses qui nous font mal ;
L'ivresse solaire du Crépuscule
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
 
SECRET DE CONFESSION

SIGNALEMENT : le démon qui gouverne les ombres de cette ville.
HABILITIES : Thaumaturgie - La main de destruction ; capacité à voir le monde des esprits, sentir la mort.
OFFICE : Chef de la mafia Italienne avec sa soeur jumelle.
SERENADE : I'm Shipping Up To Boston - Dropkick Murphys


INFORMATIONS CONFIDENTIELLES
SOBRIQUET : Eden Memories ; Flan coco ; Pâte à choux ; La drag-queen
MISSIVES : 8446
ACTE DE PROPRIETE : Eden Memoires; tumblr

I’m gonna make him an offer he can’t refuse. LE PARRAIN
 
Lucian A. Corleone
BIG BAD BOSS Ϟ Je suis... La Drag-Queen.


Black Moon
JE SUIS:
CAPACITES:
MEDISANCES:
MessageSujet: Re: [Terminée] Sunlight Blackway - Narcissistic Cannibal    11/2/2016, 15:16

Ouech, le dit chirurgien ne partage par ses secrets de beautés mais les fait payer très cher... beuh Y'a pas de petits profits. *flemme de me déco/reco*
J'te dis pas bienvenue, j'suis malpolie monosourcil
Mais j'te fais une place dans mon carnet de rp sourcil

_________________
Burn, baby, burn
The walking dead

Dieu ne m’a pas attaché au bas ventre un petit pieu prompt à faire son devoir, un coït rapide comme une fusillade, mais un membre chaud et doux, acide et mollement rigide, qui est l’esclave de son énormité et dont je suis l’esclave. PIER PAOLO PASSOLINI

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
 
HELL COME HERE

HABILITIES : Mage de la Terre - Ancienne Gardienne de Valaskjalf
OFFICE : Propriétaire d'Effleuresence
SERENADE : Narcissistic Cannibal - Korn


INFORMATIONS CONFIDENTIELLES
SOBRIQUET : Nana
MISSIVES : 40
ACTE DE PROPRIETE : Eden Memories - giphy - weheartit

Le soleil rayonnait sur cette pourriture, Comme afin de la cuire à point, Et de rendre au centuple à la grande Nature Tout ce qu'ensemble elle avait joint
 
Sunlight V. Blackway
Do you want to play with the devil?


Black Moon
JE SUIS:
CAPACITES:
MEDISANCES:
MessageSujet: Re: [Terminée] Sunlight Blackway - Narcissistic Cannibal    12/2/2016, 14:15

@Cillian : Merci. C'est en plein chantier geek
@Rhys : popcorn
@Lucian : Vielle bique vénale va ! dildo Je savais déjà que tu étais malpolie, je ne suis même pas choquée ! gloussement Dresse le couvert dans ta bicoque pour le RP, on va se marrer :p

_________________


« Le lendemain matin, dans les pâles ténèbres du petit jour, un cadavre fut trouvé sur la voie,—est-ce ainsi qu'il faut dire?—non, un corps vivant encore, mais que la Mort avait déjà marqué de sa royale estampille. » Edgar Allan Poe. BANGERZ