AccueilAccueil  Tumblr DMTH  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 
Bienvenue sur DMTH Invité love01
PRENEZ LA ROUTE DE BÂTON ROUGE, SUIVEZ NOUS SUR LA V2 !
   

Partagez | .
 

 Lana Invanova [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
 
avatar
 
HELL COME HERE

SIGNALEMENT : psychopathe, folle furieuse, dominatrice
HABILITIES : Lycanthrope pure sang
OFFICE : Détective privée, ex prostituée et ex tueuse à gage

INFORMATIONS CONFIDENTIELLES
SOBRIQUET : Calli
MISSIVES : 77
ACTE DE PROPRIETE : Mellow Bird & Tumblr

 
Lana Invanova
Do you want to play with the devil?


Black Moon
JE SUIS:
CAPACITES:
MEDISANCES:
MessageSujet: Lana Invanova [Terminée]   31/1/2016, 11:04

Lana Invanova
Feat Diane Kruger
56 ans † Lycanthrope † Détective privée

DATE & LIEU DE NAISSANCE Un petit village de l'URSS le 12 décembre 1960 ; AGE 56 ans et tous mes crocs, mais en général on m'en donne 37 ; ORIGINE Russe naturalisée Américaine ; CAMP La Meute ; FORME ANIMALE Louve grise; STATUT Freki ; TYPE DE METAMORPHE Lycane pure sang dominante (alpha); ETAT CIVIL Célibataire va-t-on dire METIER ex-prostituée et tueuse à gage, je travaille comme détective privé avec Piotr ETIQUETTE Folle furieuse, danger ambulant, psychopathe. Il y est des gens qui m'imaginent comme capable du pire, de tuer de sang froid méthodiquement pour quelques billets. Catin, fille facile, séductrice, vendeuse de ses charmes. Il y en a d'autre qui m'ont connue à l'époque où je vendais mon corps, et qui savent qu'occasionnellement je peux recommencer. Freki de la meute, louve dominante, protectrice, aimante et douce mais autoritaire. Il y a la meute, ma famille, qui ne me connaît que sous un bon jour, si tant est que j'en ai un. Et pour tout les autres me direz vous ? Je suis probablement une étrange femme, un ange blond aux traits fins et doux mais qui reste imprévisible. Au fond je crois que hormis les miens, tout le monde sait qu'il vaut mieux se méfier de moi et être très prudent quand on m'aborde.

Identité
✤ Traits de caractères Je suis une mosaïque impressionniste de défauts et qualités. Je frôle probablement le dédoublement de personnalité, pourtant c'est de psychopathe que l'on me qualifie le plus souvent. Je ne suis guère sure de l'être. Je n'ai jamais consulté un psychiatre. Je sais juste que je balance sur un fil fin, et qu'en fonction de la situation, je tombe d'un côté ou l'autre. Et qu'au fond, j'ai presque deux comportements totalement différents. Je suis instable d'humeur, et étrangement cela n'influence pas le contrôle que j'ai sur ma louve. Probablement parce que je m'en sens proche et que je cède parfois à ses pulsions violentes. Je sais me contrôler, même quand il s'agit de mon humanité. Je sais quand il vaut mieux se soumettre et faire profil bas, quand il est trop risqué d'attaquer …. Cela ne veut juste pas dire que j'oublie et ne médite aucune vengeance. Par nature je suis rancunière et je prépare longtemps ma vengeance. Je suis complexe, une personnalité, qui s'est fissurée il y a longtemps. Je regagne juste peu à peu une stabilité de vie et d'humeur. En fait, la meute m'a bien canalisée. Je suis en paix avec moi-même et j'assume tous mes travers.

Je suis un ange déchu, qui tient plus du démon. Quand on me croise en rue, on me voit généralement comme une jolie femme blonde aux traits doux voire gentille. C'est l'image que je renvoie. Et entre nous, tant que je ne l'ouvre pas, on peut difficilement imaginer ce que je suis. Je sais jouer de mes charmes et de mon air innocent. Je suis une bonne comédienne. Je peux me montrer si complaisante, quand je désire une information ou un service. Jouer avec les autres n'est pas un problème. Je n'ai que peu de remords, quand cela ne touche pas ceux que je considère comme ma famille. Pourtant derrière ce miroir de douceur se cache un être, qui est brisé et détruit. J'abuse de mes charmes et de ma douceur supposée pour manipuler et amadouer mon monde. C'est une bonne couverture et un moyen d'approcher bien des gens. Malheureusement, comme je l'ai dit l'envers du décor est différent. Alors, il en faut peu pour me faire basculer de l'autre côté, pour ramener à l'avant le démon, qui sommeille en moi.

Psychopathe. Folle furieuse. Dangereuse. Je sais faire preuve de violence et d'une instabilité perturbante. Je sais passer de souriante et dragueuse à une vraie furie capable du pire en une fraction de seconde. Un commentaire sexiste, une insulte, un regard de travers, et mes instincts reprennent le dessus. Je sais me montrer froide, sadique et violente au besoin pour le travail ou pour protéger les miens. J'ai du sang sur le mains, pas en tant que lycanthrope, en tant qu'ancienne tueuse à gage. Je n'ai aucun problème à prendre une vie. Surtout si on me paye pour. Je l'ai fait pendant des années. Je pourrais le refaire. Depuis mon amnésie, j'ai une forme de colère et de violence en moi, qui explose à la moindre étincelle. Je n'ai aucun remords. Je fais ce qui doit être fait, ce pour quoi on m'a payé. Il y a des bons jours, où mon humeur est égale et sereine. Puis, il y a les jours où la moindre chose me fait basculer à l'extrême opposé. Cependant, cela arrive moins souvent. Je suis canalisée, rassurée  par la meute et la présence de certaines personnes autour de moi. Rejoindre une meute m'a permis de regagner un semblant de stabilité. Malheureusement, chasser le naturel il revient au galop comme dit l'adage populaire…

Une part de moi reste faible. Celle, qui certains jours, me fait rester prostrée avec un regard vague vers l'extérieure. Ces jours-là, il est inutile de me demander quoique ce soit. Je reste enfermée dans mes pensées tristes et sombres. J'ai des réminiscences vagues, parce que j'ai presque tout oublié de ma vie d'avant. Mais dans ces moments-là, je suis dans un état presque catatonique et je ne sers plus à grand chose. Mais cela ne dure jamais plus d'une journée. Je n'ai pas de remords pour ce que j'ai fait, mais je ne peux me remettre de ce que j'ai perdu. C'est une blessure ouverte en moi, qui ne se refermera jamais totalement. Pourtant, je suis une survivante par nature. Même quand je sombre, mon instinct de survie reste en éveil. Si je suis toujours là, si j'ai pu regagner une vie normale et une place dans une meute, c'est par cette volonté de survie. D'une certaine manière, je suis forte.

Bien que de nature dominante, je sais me soumettre mais il faut le mériter. N'imaginez pas qu'être un mâle dominant suffit pour que je courbe l'échine et que je me soumette à votre bon vouloir. Je suis d'une nature, malheureusement pour certains mâles, autoritaire. Je peux gérer les membres récalcitrants de la meute et les faire marcher droit. De toute manière, me désobéir c'est dangereux. J'ai un côté protecteur avec les miens. Je ne voudrais pas que quelque chose leur arrive. Je tuerais pour les protéger. Avec eux, je sais me montrer douce, gentille, amusante voire câline. J'ai fait mes preuves, de par ma capacité combative et je suis une assez bonne stratège. Je sais me plier aux lois d'une meute, après tout pour moi cela est instinctif. Je suis fidèle et serviable avec mes proches. Mais cela doit se mériter. Rien n'est gratuit avec moi. Tout a un prix. De plus, je suis de nature féministe. J’ai payé ma nature de femme autrefois. J’ai appris que les hommes se sentent supérieures, j’ai donc appris à le dominer. Mes anciens clients n'étaient que des hommes aimant se soumettre à une femme. Je ne supporte pas les remarques machistes. Je ne supporte pas qu'on me rabaisse parce que je suis une femme. Je prouve donc que je vaux autant qu'eux.

N'oublions pas de mentionner que je suis arriviste. J'ai appris à 24 ans que l'agent valait plus qu'une vie, du coup je me suis enrichie. J'ai vendu mon corps aux hommes et aux femmes riches. Je me suis cultivée, j'ai un beau langage, des manières correctes et polies au besoin. Ensuite, c'est ma capacité à prendre une vie si on me paye que j'ai vendu. Mais toujours avec un seul but : l'argent. J'aime arriver à mes fins en toutes circonstances, du coup je mets tout en œuvre pour y parvenir. Quelqu'un, un certain Machiavel a écrit un jour : la fin justifie les moyens… J'aime beaucoup cette phrase.

✤ Occupations, manies, habitudes & goûts J'aime : la vodka ; le fric ;  ma meute, les belles choses, je suis une collectionneuse ; l’histoire, j’ai un beau bagage culturel appris sur le tard pour mon métier de prostituée de luxe ; la Russie, j’ai une passion pour ma contrée natale bien que je n’y retournerais jamais ; la nature, les promenades ; la viande et les trucs sucrés ; les bijoux, belles tenues ; la musique classique …

Je n'aime pas : l’argent comme métal ; le machisme, être considérée comme un objet par un homme ; qu’on me contredise ; qu’on touche à ma meute ; qu’on ne respecte pas sa parole ; les légumes ; la Révélation ; les parfums trop copieux qui m'arrachent l'odorat ; la musique trop barbare et forte.

✤ Transformation Je descends d'une lignée de Lycanthropes assez longue. On peut presque la considérée éteinte vu que je pense en être la dernière représentante en vie. Ne me demandez pas laquelle, je l'ignore. À vrai dire, je ne garde que des brides de mon passé en URSS. Bref, ayant des parents Lycanthropes, je suis née louve. C'est génétique. Je n'éprouve pas de problème à contrôler ma louve, ni à me transformer. Je suppose que cela signifie que j'ai été éduquée dans cette optique. Je suis donc en phase et en paix avec ma louve. Nous cohabitons très bien ! J'ai une fourrure qui tire sur le gris – blanc sous forme animal, pour le reste je suis un loup comme les autres. Sinon, j'appartiens à la meute de William. Cela c'est une riche idée de Piotr. Il a pensé qu'on serait mieux avec la meute. L'animal en moi a apprécié l'idée, car comme tout Lycan de naissance je ressens le besoin de faire partie d'un tout. Cela m'a même apaisée. Et peu à peu, je me suis imposée jusqu'à devenir le Freki.

✤ Convictions La Révélation ? Probablement une vaste erreur. J'ai grandi avec l'idée que le secret nous protégeait. Enfin, je crois. Du moins par instinct, je n'ai jamais mis en avant ma véritable nature. J'utilise mes sens aiguisés, bien sur, mais de manière discrète. Bref , la Révélation pour moi c'est presque un moyen de pourrir la vie de tout le monde. Qu'y avons-nous gagnés ? Pas grand-chose : des lois, un vaccin, un recensement… Nous sommes presque tous fichés. Oui, il fallait une sangsue pour imaginer que cela serait utile. Ils ne savent pas penser collectif, trop égocentriques à ne voir que leur bien-être du moment. De manière générale, je trouvais la vie moins compliquée avant.

✤ Signes particuliers Je fais partie des Lycanthropes ayant cédé une fois dans leur vie à la rage meurtrière. Même si je garde peu de souvenirs de cette nuit-là, je sais que cela a brisé en moi quelque chose, que cela a déchiré mon esprit. C'est probablement la cause même de mon état mental actuel.  Je n'en tire aucune fierté. J'ai survécu à cela. Je revis.
J'ai une cicatrice sous le sein gauche aussi large qu'une lame de couteau,vestige physique de la nuit où tout a basculé.
Dans une mesure restreinte, je sais utiliser les armes à feu. J'ai appris cela quand je suis devenue tueuse à gage ne pouvant pas toujours arracher la jugulaire de mes contrat.


story of your life

Plus de chichi, on attaque direct dans le lard. Que le sang gicle de la baraque car c'est l'heure du goûter ! En gros, on vous demande de raconter l'histoire de votre personnage selon le style que vous souhaitez. Bon c'est vrai qu'une chrono c'est toujours cool, un résumé classique, mais si vous préférez vous lancer dans une bible c'est pas moi qui vous en empêcherais. Voilà en somme, on exige de tout savoir, la manière dont vous vous y prendrez vous appartient. A la fin, vous devez raconter comment votre personnage est arrivé ici, sa vie actuelle à Shreveport, post révélation.
On attend un minimum de 400 mots.

Spoiler:
 

Paradis artificiel
CHOIX DANTESQUE Inventé P'TI NOM Vous me surnommez Calli RUMEURS Y a-t-il encore des choses à dire sur ma personne ici?  SESAME Validé par Bailey LE VENT D'EST Je fais partie des meubles.  DECLARATION Le TC c'est la faute à la vile tentatrice... Non mais bon je l'aime beaucoup ce forumTROMBINE Diane Kruger  



Crédit avatar: B A R D A & crédit bannière: Tumblr

_________________


[color=#666699]


Dernière édition par Lana Invanova le 8/2/2016, 14:26, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
 
HELL COME HERE

SIGNALEMENT : psychopathe, folle furieuse, dominatrice
HABILITIES : Lycanthrope pure sang
OFFICE : Détective privée, ex prostituée et ex tueuse à gage

INFORMATIONS CONFIDENTIELLES
SOBRIQUET : Calli
MISSIVES : 77
ACTE DE PROPRIETE : Mellow Bird & Tumblr

 
Lana Invanova
Do you want to play with the devil?


Black Moon
JE SUIS:
CAPACITES:
MEDISANCES:
MessageSujet: Re: Lana Invanova [Terminée]   31/1/2016, 11:05

story of your life

L'odeur est forte, piquant mon nez et ma gorge. Elle réveille doucement en moi la louve, l'instinct de chasse. Je frissonne. J'ai froid. J'ai le corps endolori et la mémoire vacillante. Le sol est dur et en bois sous moi. Mais toute la pièce pue le sang. J'ai un liquide froid, poisseux, qui recouvre mes mains, mes avants-bras et une partie de mon corps. J'ai ce goût métallique et acre en bouche. Je grimace, lèche mes lèvres et mes dents. Je suis toujours aussi épuisée. Pourtant ,lentement, j'ouvre les yeux. Mon regard se perd sur la fenêtre là-bas, vitre brisée par où se répand la bise glaciale et hivernale. Je peux voir les flocons duveteux tomber lentement du ciel gris. Avec difficulté je prends appuie sur mes mains, et je me redresse en position assisse. Je monte mes mains à hauteur de mon visage. Elles sont couvertes de sang séché en grande partie. Et je constate que je suis totalement nue. Puis lentement, je les abaisse pour regarder autour de moi.

Un cri déchire l'air glacial.

Je me lève et je fuis, totalement nue à l'extérieure. Et je coure à travers la forêt voisine. Je coure sans cesser de hurler comme une folle jusqu'à glisser sur la glace recouvrant la rivière, jusqu'à percuter le sol. Et là, tout dans ma tête se calme. Un grand vide prend possession de mon esprit et de mon cœur.


Je me redresse avec un grognement bestiale. Je suis couverte de sueur. Il me faut quelques secondes pour comprendre que je suis chez moi en sécurité. Rageusement, je repousse la couverture, et je quitte mon lit pour la salle de bain. Je me débarrasse de ma nuisette pour me glisser dans la cabine de douche. Et j'ouvre l'eau froide, qui cascade sur mon corps rapidement. J'empoigne l'éponge de bain et je commence à frotter énergiquement ma peau blanche. Ce réveil est le premier souvenir concret que j'ai. Les autres antérieures à ce moment ne sont que des réminiscences vagues et trop courtes pour m'apporter énormément d'informations. Mais cette scène à mon réveil, cette pièce maculée de sang, les cadavres atrocement mutilés voire certains démembrés des hommes, les corps inertes de mon père, mes sœurs et frères… Cela, oui, je m'en souviens parfaitement et avec exactitude. Que s'est-il passé ? J'ai massacré de sang froid tout le monde, je crois.

On appelle cela la rage meurtrière. Le moment où votre bête prend le dessus et où seul la fatigue peut vous arrêter. On dit qu'un loup-garou y cédant ne survie pas à ses souvenirs. J'ai survécu. Mais je sais que quelque chose s'est brisé en moi à mon réveil. Et que celle que je suis aujourd'hui n'est pas née lors de l'hiver 1960, mais ce matin là, en 1984 quand j'ai ouvert les yeux sur cette scène. Et je ferme les yeux, la respiration saccadée et le grognement aux bords des lèvres. J’appuie mon front contre le carrelage froid de la douche.

Lana Invanova. Nationalité : Russe. Naissance : le 12 décembre 1960. Fratrie: 2 sœurs, 1 frère. Emploie : vendeuse. Je relis souvent les papiers légaux, que j'ai trouvé dans mon petit appartement en bordure de la forêt de sapins. Je regarde souvent les photographies retrouvées aussi. J'imagine que je vais me souvenir, que le passé va resurgir si je fais l'expérience assez longtemps. Mais ce n'est jamais le cas. Je me demande si j'ai vraiment été cette jeune fille au sourire doux et qui a l'air si gentille. Aujourd’hui, je suis instable. Je m'énerve pour un rien, je passe d'une humeur à l'autre. Et l'envie de sang est toujours là, en moi. Je me maîtrise mal en tant qu'humaine pas en tant que louve. Je soupire. Et je remets dans le tiroir de la commode mes papiers et photographies. Je finis de me préparer. J'ai un client ce soir, et il déteste que je sois en retard. J'ai trouvé un job : prostituée. Cela me rapporte beaucoup de fric. Cela me permet d'exprimer ma violence mal contenue et de me montrer autoritaire. Dominatrice, que l'on appelle cela dans le métier. Mes clients sont des hommes parfois des femmes aimant se faire dominer, recevoir des ordres. Chacun y trouve son compte. Je finis de me maquiller avant de quitter la chambre.

Je rouvre les yeux avec un soupire profond. Je recommence à me frotter. Le respect de mon corps, je l’ai perdu. Ou plutôt après avoir pris ce qu'il me fallait dans l’appartement et avoir fui, j'ai découvert que mon physique était attrayant pour beaucoup. Seule, perdue, en rupture psychologique me vendre pour quelques billets n'a pas été un problème. Je l'ai fait en changeant de temps à autre de villes pendant des années. J'ai accumulé l'argent, qui un jour me permettrait de quitter l'URSS. Finalement l'attente ne fut guère longue. Après la chute du mur de Berlin en 1989, il ne fallu que deux ans pour que l'URSS s'écroule et que les frontières s'ouvrent. Avec un passeport correcte, j'ai quitté la Russie pour Paris, avant de m'envoler pour New-York. J'avais besoin de mettre de a distance. Là-bas, j'ai repris sans trop de mal mes activités de prostituée. J'ai essayé de m'imposer, sans me mêler à la mafia russe locale, qui vendait déjà des filles.

Assise dans un bar, je sirote tranquillement un whisky. L'alcool n'est pas mauvais. Cela a peu d'effet sur moi. Je prote une robe noire trop courte et moulante, des bas en soie et des escarpins à haut talons. Mes cheveux blonds sont remontés en chignon. J'attends pour choper un client pour une passe. Le barman me jette souvent des coups d’œil trop curieux. Je ne suis en ville que depuis quelques semaines, et je commence à me faire une clientèle de fidèles, qui payent bien et qui aiment être des soumis. Cela est au fond un job amusant.

« Regardez un peu ce que l'on a là… Une pute haute gamme » La voix masculine à des accents slaves familiers, semblables aux miens. Je roule des yeux. Je suis de bonne humeur aujourd'hui. Une chance pour eux. L'homme s'appuie près de moi au bar, et d'un simple coup d’œil je constate qu'ils sont trois.

«Le patron, il est pas très content que tu t'imagines pouvoir travailler ici sans lui verser ce que tu gagnes. » Ajout-t-il et il se permet de faire descendre la bretelle de ma petite robe. Ai-je dit que j'étais de bonne humeur ? Finalement, peut-être pas tant que cela. Je retiens un grognement.

« Je travaille pour mon compte. » Je réplique sèchement.

« Alors ça ma belle, c'est ce que tu crois. T'as pas le choix. Tu vas gentiment nous refiler le fric que tu te fais, prendre les clients qu'on t'ordonne et fermer ta petite gueule. T'es mignonne pour une salope mais tu vas rentrer dans le rang. Notre territoire, si tu tiens à ta vie, tu obéis. » Explique le mec à mes côté.

« J'ai dit non » Je répète la voix encore plus glaciale. Mon regard vacille et change lentement. J'espère qu'il va insister… Je vois le barman me fixer avec surprise et une légère frayeur. Il a probablement noter le changement d'expression.

« Écoute t'es une pute russe, et tu vas faire ce qu'on te dit, sinon je te refais le portrait. » Cette fois, la voix est menaçante. Apparemment, non ils ne comprennent pas.

« Non, tu crois ? » Je demande avant de vider mon verre d’une traite. Je le claque suffisamment fort pour le briser sous le choc. Puis je fais volte-face. Le mec près de moi n'a pas vraiment le temps de comprendre que je lui ai agrippé les cheveux et fracassé la tête sur le bar. Je souris comme une démente. Et j'émets un rire amusé avant d'empoigner un morceau de verre et de le planter dans la gorge de l'autre mec. J'arrache aussi tôt mon arme et le sang gicle de la plaie béante. Le troisième me regarde surpris et se prend un méchant coup de la figure puis l'estomac. Il tombe à même le sol. Je pose mon talon aiguille sur sa gorge. Je lèche mes doigts couverts de sang avec un léger rire de folle furieuse.

« Toi, tu vas dire à ton chef que j'en ai rien à foutre de la mafia ni de ses ordres. Mais que s'il m'envoie encore un larbin, je l'égorgerais puis je le  trouverais et je l'étriperais. Et vous me foutez la paix. Je taffe pour moi et moi seule, compris ? » L'homme essaye vaguement de hocher de la tête. J'appuie un peu plus fort mon talon, histoire de laisser une trace. Puis je le libère. Je récupère mon sac à main, et je dépose une liasse de billets sur le comptoir. « Désolée Chéri pour les dégâts. Passe une bonne soirée.» Je minaude auprès du barman avec un sourire avant de quitter le bar.


J'aimais bien New-York comme ville. J'y suis restée plus de 20 ans. Il y avait Central Park pour les nuits de pleines lunes, pas mal de clients fortunés. En fait, je me suis bien enrichie là-bas pouvant peu à peu devenir très sélective dans le choix de ma clientèle. Je n'avais pas spécialement une bonne réputation parce que je restais imprévisible. Un de mes clients, quelqu'un qui aimait être dominé et se pliait à tous mes ordres avec un ronronnement de plaisir, a mis un mot sur mon état d'esprit : psychopathe. Il était psychiatre donc je suppose qu'il savait de quoi il parlait. Je me suis peu à peu intégrée. La ville était grande, j'étais une inconnue sauf pour mes clients.

Je coupe l'eau. Je sors de la douche. J'attrape un essuie et je m'enroule dedans. J'appuie mes mains sur les bords du lavabo que je sers fortement. Lentement, je relève la tête vers le miroir. J'observe le reflet de la blonde aux yeux cernés et au regard agressif. Je suis capable du pire dans un état de colère aveugle ou avec un calme olympien. J'ai appris que ma soif de sang venait plus de ma partie humain déphasée que de ma louve. Étrangement, j'ai toujours été en harmonie avec elle. Je me sens en paix aujourd'hui. J'ai accepté qui je suis et ce que je fais. Je n'ai pas honte du sang que j'ai sur les mains. Je baisse le regard sur mes fins doigts. En fait, à New-York j'ai découvert un second job qui m'a permis de me faire beaucoup plus d'argent et d'être plus sélective avec mes clients.

« Dis-moi maîtresse, tu ne connaîtrais pas quelqu'un qui prends des contrats. » Demande de manière timide l'homme. J'arrête de me maquiller et je tourne la tête vers lui. Je claque la cravache sur le bois de la commode. Mais il a piqué ma curiosité. J'observe l'homme d'affaire menotté au lit où il est puni depuis une demi-heure. Sa question m'intrigue suffisamment pour que je fasse fi du fait qu'il a désobéi à mon ordre de silence.

« Quel genre de contrat » Je demande en fronçant légèrement des sourcils.

« Et bien du genre éliminer quelqu'un ? » Répond-il moins sur de lui avec mon regard autoritaire braqué sur lui, qui est nu et attaché au lit. « Tu es russe non ? Je me disais que peut-être tu avais des liens avec le milieu… Ou que dans tes clients tu avais quelqu'un pouvant... »

Je me lève de ma chaise et je prends la cravache. J'avance lentement vers le lit, mes talons claquant sur le sol. Je grimpe sur le plumard et j'avance à quatre pattes au-dessus de lui. Il reçoit un coup de cravache sur la joue, qui laisse un marque rouge, ensuite avec le bout je le force à relever un peu la tête. « Pour avoir parler sans autorisation » Je réplique d'une voix dure. « Combien payerais-tu pour cela ? »

« Dans les 15 000 dollars » Me réplique-t-il d'une voix de gamin pris sur le fait d'une bêtise. Mon sourire s’agrandit un peu et je lèche mes lèvres.

« Pour ce prix-là, mon amour, je peux le faire pour toi. » Je ronronne presque heureuse à l'idée de me faire du fric facile.


Tueuse à gage. Et entre nous, c'est un métier qui rapporte. J'ai donc pu me montrer plus sélective envers mes clients et ne choisir que les hommes et femmes d'affaire fortunés pour mes passes. Cela m'a aussi permis de me trouver un appartement un peu plus spacieux. Ces métiers, je les ai pratiqués tout au long de mon séjour à New-York. Et je le ferais peut-être encore si ma route n'avait pas croisée celle d'un chasseur : Piotr Vuk Ludwiczak. Je me rappelle assez clairement notre première rencontre. Il venait de divorcer et il désirait de la compagnie. Il a payé le prix demandé. J'ai très vite su qu'il était chasseur, tout comme il a très vite compris que j'étais une louve-garou. Pourtant, cela ne nous a jamais empêché de faire affaires, que ce soit pour mes talents au lit ou pour échanger des informations utiles au boulot. Peu à peu, de client il est devenu presque un collaborateur, quelqu'un avec qui j'échangeais des tuyaux intéressants. Et puis un jour il a disparu. Je ne me suis guère inquiétée. J'ai continué ma petite vie tranquille, si je puis dire…

Les souvenirs se font fugaces, imprécis et désordonnés dans ma tête. C'est une de ces nuits où autre fois j'aurais défoncé le premier con croisé en rue, qui m'aurait manqué de respect. Je grogne ouvertement. Je me redresse sans quitter mon reflet des yeux. Elle est une étrangère, aux traits tirés qui parait si faible. Je ne suis pas faible. Mon poing percute le miroir. Et il se brise dans un son cristallin agréable à mes oreilles. Je regarde ma main dans laquelle des éclats de verre se sont incrustés. Je recule jusqu'au mur, et je me laisse glisser contre. Méthodiquement, j'enlève un à un les éclats et j'observe mon corps guérir. Piotr est revenu un jour. C'était bien après la Révélation, il y a 5 ans.

La soirée est bien avancée. Je suis assise sur le balcon à observer la demi-lune et les étoiles. Il y a trop d'éclairage publique dans cette ville pour profiter d'un magnifique ciel étoilé de nuit. Installée en équilibre presque précaire sur le rebord en brique, je sirote une vodka bien méritée. Mes contrats me rapportent assez d'argent et mes clients habituels restent de bons payeurs. Ils ont bien sur leur petite lubie, ce qui explique mes tenues de cuir, menottes, cravaches et autres jouets. Être une dominatrice n'a jamais été un problème. Je suis de nature dominante et autoritaire. Je soupire. Ce soir, je ne travaille pas. C'est juste une soirée de repos bien méritée, et que je compte savourer tranquillement. Malheureusement, quelqu'un toque à ma porte. Un grognement plus lupin qu'humain m'échappe alors que je glisse de mon perchoir. Je suis bien décidée à faire comprendre à l’importun qu'on ne me dérange pas sans conséquence.

Pourtant au moment d'ouvrir la porte, j'ai un temps d'arrêt. Ma louve réagit à la présence d'un de ses semblables. L'odeur lupine vient me chatouiller les narines. J'ai passé un pacte avec la meute locale. Ils ne m'ennuient pas, je fais mon taffe dans mon coin sans m'approcher de trop près de leur territoire. Alors pourquoi un lycan viendrait ici ? Sortant de ma torpeur j'ouvre à la volée la porte et je me fige. Je cligne des yeux plusieurs fois.

« Piotr ?!? » Je questionne stupidement. Cela fait un moment qu'il ne m'a plus payé pour coucher ou pour l'aider dans son travail. Je penche la tête. C'est le même homme mais avec une odeur de loup.

« J'ai besoin de ton aide. » Finit-il par me dire alors que je m'écarte pour l'inviter à entrer. Tu m'étonnes qu'il a besoin d'aide.

« Avec ta nouvelle nature je présume ? Il va falloir m'expliquer en détail ce qui t'es arrivé mon chéri. » Je glousse presque amusée. Un chasseur devenu loup-garou, cela ne courre pas les rues même ici à New-York. Et quelque chose me dit qu'il est là pour rester un moment dans mes pattes.


On ne s'est plus quitté depuis cette nuit-là. Apprendre à Piotr à se contrôler ne fut pas de tout repos. Mais j'étais née louve-garou et j'avais une autorité naturelle. Alors, je suis arrivée à mes fins. Mais étrangement, l'idée de se séparer n'a jamais effleuré l'un de nous deux. Nous sommes restés en couple, compagnons de vie et collègues. Je sais c'est assez étrange. Avec le temps, Piotr a fini par avoir une influence sur moi et mon comportement borderline. Il sait m’apaiser quand il le faut, même si parfois il faut plus qu'une pression sur mon poignet ou un mot. Je reste certainement dominante de nature par rapport à lui. C'est moi, qui a décidé de quitter New-York pour la Louisiane. Il n'a guère eu d'autre choix que de suivre le mouvement. Ou peut-être n'a-t-il juste pas eu envie de se séparer de ma charmante et amusante personne.

Ma main est totalement guérie. J'appuie ma tête contre le mur et je ferme les yeux. Il y a une réunion de meute demain. La meute…. C'est l'idée de Piotr. Je n'ai pas refusé. J'ai même quelque part apprécié l'idée. Je suis née dans une meute, j'en ai la certitude. C'est naturelle chez nous cet instinct de regroupement. Peu après être arrivés à Shreveport, nous nous sommes présentés au chef de la meute. C'est dans nos lois. Et vu que nous avions prévu de rester ici et d'ouvrir un truc de détective privé, mieux valait leur bénédiction. Finalement, nous avons intégré la meute. Ce ne fut pas aisé de se faire une place. Mon sale caractère et mon comportement par moment imprévisible n'aide guère au lien social. Pourtant à coup de griffe et de crocs, à force d'imposer mon caractère dominant, j'ai gravi les échelons avec mon compagnon. Nous avons depuis peu atteint les rangs de Geri et Freki. Nous avons donc un rôle à jouer dans notre nouvelle famille. Et cela m'a apaisé. Bien sur, je reste cette personne psychopathe et par moment imprévisible, mais je suis moins en colère et violente qu'avant. Du moins, j'essaye de canaliser cette part sombre de ma personnalité à mon métier. J'obéis à l'Ulfric, qui me rappelle l'image d'un père comme si le mien était comme cela aussi. Je suis en paix avec moi-même, en équilibre avec ma personnalité complexe et suffisamment occupée pour ne plus céder aussi souvent qu'avant à mes travers.

Spoiler:
 

_________________


[color=#666699]


Dernière édition par Lana Invanova le 8/2/2016, 14:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
 
DER GNOM

Here it is, the splendor of our failure : your name lingers on my lips that speak no more of love.
SSVF Bro. #2
SOBRIQUET : Minou
MISSIVES : 4566
ACTE DE PROPRIETE : AVATAR ; Erik Danielsson (edit). SIGN ; acidbrain + tumblr + edit.

You must be ready to burn yourself in your own flame : how could you become new, if you had not first become ashes ? ~ Friedrich Nietzsche.
 
Vinzent G. Henkermann
MJ ; Gnomus Lubricus, Saint Empereur Germanique du Chalet


Black Moon
JE SUIS:
CAPACITES:
MEDISANCES:
MessageSujet: Re: Lana Invanova [Terminée]   31/1/2016, 11:14

Et re eho

_________________


Tu gis là, dans ce linceul diffamant, qui ne rend pas justice à ta beauté stellaire. Je ne peux le laisser ainsi sculpter sur ton visage les traits de la Mort, creusant tes joues, perçant tes yeux d’une cécité blafarde. Je le relève et le bannis, et je te découvre à nouveau, blême et paisible à jamais ; et je sais que je suis ton prisonnier jusqu’à la fin des temps.
(c) acidbrain & mina-ligeia • #5E2A27
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
 
HELL COME HERE

SIGNALEMENT : psychopathe, folle furieuse, dominatrice
HABILITIES : Lycanthrope pure sang
OFFICE : Détective privée, ex prostituée et ex tueuse à gage

INFORMATIONS CONFIDENTIELLES
SOBRIQUET : Calli
MISSIVES : 77
ACTE DE PROPRIETE : Mellow Bird & Tumblr

 
Lana Invanova
Do you want to play with the devil?


Black Moon
JE SUIS:
CAPACITES:
MEDISANCES:
MessageSujet: Re: Lana Invanova [Terminée]   31/1/2016, 11:52

Et merci love01 lick

_________________


[color=#666699]
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
 
Survivante

SIGNALEMENT : Grande fausse blonde pouvant vous mettre la fessée, nettoyant ensuite les dégâts
HABILITIES : Vision de la mort
INFORMATIONS CONFIDENTIELLES
SOBRIQUET : Gedauphin
MISSIVES : 392
ACTE DE PROPRIETE : Panda ○ alainashuffman ○ Hôtel Morphée

Il ne faut jamais dire que l'espoir est mort. Ça ne meurt pas l'espoir. ○ Gabrielle Roy
 
Bailey Cuthbert
Admin ○ Un petit coup de Purell ?


Black Moon
JE SUIS:
CAPACITES:
MEDISANCES:
MessageSujet: Re: Lana Invanova [Terminée]   31/1/2016, 14:55

Pouet :dédé:

_________________

Et si toi tu recommençais tout à zéro ○ Et si toi tu recommençais tout comme il faut ○ Je ne sais plus combien ils sont de notre espèce ○ Comme des milliers de gens ○ Qui ne se parlent pas souvent ○ Tu repars en courant ○ Tu te sors ○ De tes rêves en lambeaux ○ Tu dessines sur ta peau ○ Pour te souvenir longtemps ○ Comme des milliers de gens
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
 
HELL COME HERE

SIGNALEMENT : psychopathe, folle furieuse, dominatrice
HABILITIES : Lycanthrope pure sang
OFFICE : Détective privée, ex prostituée et ex tueuse à gage

INFORMATIONS CONFIDENTIELLES
SOBRIQUET : Calli
MISSIVES : 77
ACTE DE PROPRIETE : Mellow Bird & Tumblr

 
Lana Invanova
Do you want to play with the devil?


Black Moon
JE SUIS:
CAPACITES:
MEDISANCES:
MessageSujet: Re: Lana Invanova [Terminée]   31/1/2016, 15:17

Grrr loviou1

_________________


[color=#666699]
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
 

væmmelig

SIGNALEMENT : Valkyrie sanglante.
HABILITIES : Présence - nv4.
OFFICE : Nettoyeur pour l'Essaim. Assassin du Conseil.
SERENADE : Hedningarna - Räven.


INFORMATIONS CONFIDENTIELLES
SOBRIQUET : La larve. (Babine)
MISSIVES : 1049
ACTE DE PROPRIETE : Avatar_pathos ; gifs_pathos ; sign_tumblr ; musique_criminal by Fiona Apple.

How long is forever ? Sometimes, just one second.
 
Aslaug Sørensen
ADMIN ▬ La muqueuse fripée, autrement nommée la grosse-MST.


Black Moon
JE SUIS:
CAPACITES:
MEDISANCES:
MessageSujet: Re: Lana Invanova [Terminée]   31/1/2016, 16:02

HAON.
TOI.
ENCORE.


Rebienvenue avec la jolie Lana.
Elle me rappelle ta louve de nightside. Ça me rend toute nostalgique. :brill: loviou2

_________________

    VALKYRJA
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
 
Chaton à apprivoiser

SIGNALEMENT : petit chaton du Pard
HABILITIES : métamorphe once
OFFICE : trapèziste - acrobate

INFORMATIONS CONFIDENTIELLES
SOBRIQUET : Calli Attha
MISSIVES : 6688
ACTE DE PROPRIETE : avengedinchains & Tumblr

Les chats tout comme les roses ne griffent que ceux qui ne savent pas les prendre. # Inconnu
 
Cillian Ó Connor
PARRAIN ; Chat-volant


Black Moon
JE SUIS:
CAPACITES:
MEDISANCES:
MessageSujet: Re: Lana Invanova [Terminée]   31/1/2016, 16:05

Oui moi encore!

Euh en fait, avec quelques modifications dans sa biographie dues au contexte différent, c'est la même louve anyway Voilà ce qui arrive quand je cause de NE avec Eden, je ressors mes vieux personnages...
Tu veux qu'on soit nostalgique à deux? léchouille

(par contre j'ai la flemme de rechanger de compte pour répondre désolée)

_________________
 

Spoiler:
 

[color=#006666]
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
 
BIATCH PLEAZ'

HABILITIES : Mémoire décuplée ~ Arme psychique ~ Invocatrice
OFFICE : Institutrice maternelle // Accepte de faire pas mal de choses pour quelques billets verts ...
SERENADE : I'm a bitch ~ Alanis Morisette


INFORMATIONS CONFIDENTIELLES
SOBRIQUET : Sac à doala
MISSIVES : 1996
ACTE DE PROPRIETE : As' ♥ ~ Mish' ♥²

I wanna feel passion. I wanna feel pain. Don't make me laugh. Or don't make me cry. Just make me feel. Alive.
 
Laughlin S. Valentine
MARRAINE ; Grande prêtresse du harcèlement par MP & du détournement publicitaire sauvage


Black Moon
JE SUIS:
CAPACITES:
MEDISANCES:
MessageSujet: Re: Lana Invanova [Terminée]   31/1/2016, 19:45

~ Yo la future squatteuse :dédé:

_________________

I know I've let you down
But now through all the hurt & pain, It's time for me to respect the ones you love mean more than anything. So with sadness in my heart, (I) feel the best thing I could do is end it all and leave forever. What's done is done it feels so bad. What once was happy now is sad. I'll never love again. My world is ending  ♠️ Komm süsser Tod
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
 
Chaton à apprivoiser

SIGNALEMENT : petit chaton du Pard
HABILITIES : métamorphe once
OFFICE : trapèziste - acrobate

INFORMATIONS CONFIDENTIELLES
SOBRIQUET : Calli Attha
MISSIVES : 6688
ACTE DE PROPRIETE : avengedinchains & Tumblr

Les chats tout comme les roses ne griffent que ceux qui ne savent pas les prendre. # Inconnu
 
Cillian Ó Connor
PARRAIN ; Chat-volant


Black Moon
JE SUIS:
CAPACITES:
MEDISANCES:
MessageSujet: Re: Lana Invanova [Terminée]   31/1/2016, 19:46

Qui a dit qu'elle allait squatter?
Bon peut-être un peu....

Merchi mistinguette!

_________________
 

Spoiler:
 

[color=#006666]
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
 
I LIVE FOR DANGER

SIGNALEMENT : Indéniablement insupportable.
OFFICE : Barmaid à temps partiel chez Hardware Roadhouse
SERENADE : So I love when you call unexpected. Cause I hate when the moment's expected ♪


INFORMATIONS CONFIDENTIELLES

Siegounet

Eochou

Izabelle

Josh

BRIS vs HA

Jovan

Hannibal

SOBRIQUET : Gabrielle Sorabella
MISSIVES : 704
ACTE DE PROPRIETE : Angie

Beautiful. You'd think the word was invented for her. When she danses, revealing her body, like a bird spreading its wings ready to fly ~ Notre-Dame de Paris
 
Gabrielle Sorabella
Do you want to play with the devil?


Black Moon
JE SUIS:
CAPACITES:
MEDISANCES:
MessageSujet: Re: Lana Invanova [Terminée]   31/1/2016, 19:57

Welcome ! Surprised

_________________
namast'ay in bed
she is the moon because when darkness appears, she begins to rise. When darkness appears, she continues to shine. She is the moon, alone but strong throughout the night. ©️cookie corns
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
 
Chaton à apprivoiser

SIGNALEMENT : petit chaton du Pard
HABILITIES : métamorphe once
OFFICE : trapèziste - acrobate

INFORMATIONS CONFIDENTIELLES
SOBRIQUET : Calli Attha
MISSIVES : 6688
ACTE DE PROPRIETE : avengedinchains & Tumblr

Les chats tout comme les roses ne griffent que ceux qui ne savent pas les prendre. # Inconnu
 
Cillian Ó Connor
PARRAIN ; Chat-volant


Black Moon
JE SUIS:
CAPACITES:
MEDISANCES:
MessageSujet: Re: Lana Invanova [Terminée]   31/1/2016, 20:05

Merci Mistinguette :)

_________________
 

Spoiler:
 

[color=#006666]
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
 
HELL COME HERE

HABILITIES : Sorcière Rouge - Télépathie - Occlumancie
OFFICE : Juge Fédéral spécialisé dans les affaires surnaturelles - Porte Parole de la NRA

INFORMATIONS CONFIDENTIELLES
SOBRIQUET : Cacahuète
MISSIVES : 90
ACTE DE PROPRIETE : Shiya

 
Sixtine B. White
Do you want to play with the devil?


Black Moon
JE SUIS:
CAPACITES:
MEDISANCES:
MessageSujet: Re: Lana Invanova [Terminée]   31/1/2016, 20:18

Ce personnage est exceptionnel !

Bienvenue et bon courage pour la fichette !

_________________
rien n'a de sens
« Alors elle se rappela les héroïnes des livres qu’elle avait lus, et la légion lyrique de ces femmes adultères se mit à chanter dans sa mémoire avec des voix de sœurs qui la charmaient. Elle devenait elle-même comme une partie véritable de ces imaginations et réalisait la longue rêverie de sa jeunesse, en se considérant dans ce type d’amoureuse qu’elle avait tant envié.» Flaubert
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
 
TROLL²

SIGNALEMENT : un illusionniste emmerdeur sympathique devenu parano et insomniaque.
HABILITIES : Illusionniste
OFFICE : Indic, dessinateur.
SERENADE : stupeflip ▬ stupeflip vite


INFORMATIONS CONFIDENTIELLES
SOBRIQUET : Metalotroll
MISSIVES : 1329
ACTE DE PROPRIETE : Black Diamonds

I so much regret the regrets.
 
Magnus S. Rahkamo
ALIAS ; Le troll squatteur


Black Moon
JE SUIS:
CAPACITES:
MEDISANCES:
MessageSujet: Re: Lana Invanova [Terminée]   31/1/2016, 20:46

Rebienvenuuuuue lala

_________________

Il ne faut jamais sous estimer le caractère prévisible de la bêtise humaine. ❞


Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
 
HELL COME HERE

SIGNALEMENT : psychopathe, folle furieuse, dominatrice
HABILITIES : Lycanthrope pure sang
OFFICE : Détective privée, ex prostituée et ex tueuse à gage

INFORMATIONS CONFIDENTIELLES
SOBRIQUET : Calli
MISSIVES : 77
ACTE DE PROPRIETE : Mellow Bird & Tumblr

 
Lana Invanova
Do you want to play with the devil?


Black Moon
JE SUIS:
CAPACITES:
MEDISANCES:
MessageSujet: Re: Lana Invanova [Terminée]   1/2/2016, 07:45

@Sixtine: exceptionnel? Je te remercie ^^

@Magnus: lick Merci

_________________


[color=#666699]
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
 
SEUL LE PIRE ARRIVE

SIGNALEMENT : big bad wolf, wouf!
HABILITIES : Capacité à avoir un carma de merde, comment ça c'est pas un super pouvoir...
OFFICE : Détective privé spécialisé dans les affaires obscures des CESS
SERENADE : Ben Frost :: 'Venter' (musique de la sign)


INFORMATIONS CONFIDENTIELLES
SOBRIQUET : Eden Memories
MISSIVES : 1359
ACTE DE PROPRIETE : Eden Memories.

Je vomirais sur mes contemporains le dégoût qu'ils m'inspirent. Flaubert
 
Piotr Vuk Ludwiczak
FONDA BITCH Ϟ there is a new sheriff in town


Black Moon
JE SUIS:
CAPACITES:
MEDISANCES:
MessageSujet: Re: Lana Invanova [Terminée]   1/2/2016, 13:03

loviou1
Mon dieu, j'suis trop contente de voir cette fiche en cours! Lana ici ça va rockser, et puis ce lien est juste dément, mais tu sais déjà tout ça.
lick

_________________