AccueilAccueil  Tumblr DMTH  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 
Bienvenue sur DMTH Invité love01
PRENEZ LA ROUTE DE BÂTON ROUGE, SUIVEZ NOUS SUR LA V2 !
   

Partagez | .
 

 La fable du corbeau et de la panthère [Shania Callahan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
 
avatar
 
Chaton à apprivoiser

SIGNALEMENT : petit chaton du Pard
HABILITIES : métamorphe once
OFFICE : trapèziste - acrobate

INFORMATIONS CONFIDENTIELLES
SOBRIQUET : Calli Attha
MISSIVES : 6688
ACTE DE PROPRIETE : avengedinchains & Tumblr

Les chats tout comme les roses ne griffent que ceux qui ne savent pas les prendre. # Inconnu
 
Cillian Ó Connor
PARRAIN ; Chat-volant


Black Moon
JE SUIS:
CAPACITES:
MEDISANCES:
MessageSujet: La fable du corbeau et de la panthère [Shania Callahan]   24/1/2016, 15:21

La fable du corbeau et de la panthère
   
   
"Nulle amie ne vaut une sœur." de Christina Rossetti


   
Assis à même le sol non loin du Pard, j'observe la forêt en face de moi. Je rêve de me changer en panthère des neiges et d'y courir toute la journée. Je me sens vraiment libre que dans deux occasions : sous ma forme animale à la pleine lune et quand je voltige là-haut entre deux trapèzes. Le reste du temps, certes je suis un être libre, mais je ne le ressens pas avec la même intensité. Je ne saurais l'expliquer correctement avec des mots. C'est une émotion, qui me prend au ventre et irradie dans tout mon corps, qui me fait me sentir serein et bien. Peut-être est-ce simplement parce que dans ces moments-là, j'oublie tout le reste ? Rien ne compte plus que l'émotion éphémère du moment, l'attention que je dois porter à mes gestes pour ne pas me louper. Oui, c'est cela sûrement. Étant totalement accaparé par ce que je fais, mon objectif et mon émotion du moment, j'oublie de penser…. Et je savoure alors pleinement ce que je vis, sans une pensée pour le passé ni une pour la seconde qui suit. Je ne suis que l'instant présent. Et alors à ce moment précis où tout problème et toute préoccupation disparaissent, je peux dire que je vis intensément. Peut-être est-ce cela en réalité que vivre ?

Je secoue ma tête blonde. Et je soupire. Lentement, je replie mes longues jambes pour m'installer sur le sol en position tailleur. J'ai essayé la méditation et voilà que j'en ai fait un art philosophique. Mon regard retombe sur le livre ouvert en face de moi et posé à même le sol. Non, le bien être total et complet ne se trouve pas dans une recette miracle d'un livre. Certes, ils referment une énorme sagesse, accumulée par les siècles, et certains même des pratiques de vie… Mais lire et appliquer de soi-même n'est pas si aisé. Je me suis laissé très vite distraire, préférant philosopher que de faire le vide dans mon esprit. Après tout, je suis venu ici parce que je sais l’endroit calme et sure. Et j'espérais sincèrement que ce livre sur la méditation m'apporterait une astuce pour calmer ma colère sourde. Je pensais naïvement que si je découvrais une autre source d'apaisement, alors peut-être que le vol, les bagarres en ville… Je les cesserai aussi. Mais ce n'est pas aussi simple que cela.

Ma colère. Je n'arrive pas à mettre des mots dessus, à en parler. Je la sens juste en moi, bouillonnante et par moment trop envahissante. Alors je cherche la confrontation hors du camp Tzigane et du Pard. J'en viens aux mains avec des étrangers juste pour l'exprimer et pour gagner un instant de paix. Mais cela en dure jamais. Et généralement, Isobel me passe un savon quand je reviens avec des traces visibles de mon petit moment combatif. Je n'arrive pas à lui expliquer pourquoi j'agis ainsi. J'ignore si j'en ai la réponse de toute manière. Et si je devais en parler, j'irais probablement voire Teodore. Il est celui qui fait office d'image paternelle pour moi. Peut-être qu'il pourrait m'aider. Et en même temps, j'ai peur d'en parler. Je ne veux pas mentionner mon passé, mes parents biologiques que je déteste sans les connaître. Tout s'embrouille dans ma tête et je soupire à nouveau. Finalement ce livre ne m'a rien appris de concluant. Mais peut-être est-ce parce que je ne m'applique pas assez ? Je n'en ai aucune idée. Je veux juste trouver un réel équilibre comme quand je me tiens sur mon trapèze avant de sauter dans le vide. Et je ferme les yeux essayant de m'imaginer sur le point de basculer, pour ressentir cette poussée d'adrénaline et cette impression vivifiante de vie et ce calme serein.

« N'as-tu jamais rêvé de pouvoir rester dans ta forme animale plus longtemps qu'un nuit ? » Je questionne doucement sans ouvrir les yeux.

Elle est là, juste derrière moi. Sa respiration calme me parvient mélangée au bruit du vent. Je sens son aura, rassurante et bienveillante, comme si ses ailes sombres s'étaient refermées autour de moi dans une étreinte réconfortante et protectrice. Shania n'est pas beaucoup plus vieille que moi, quelques années. Mais nous avons toujours partagé ce lien privilégié et unique, celui qui unit un frère à sa sœur aînée. Et pourtant, rien ne nous relie. Nous ne sommes pas du même sang. Nous n’avons pas grandi ensemble. Nous n'avons même pas la même forme animale. Elle a un rôle précis au Pard, je ne suis qu'un lion passant comme beaucoup d'autres. Mais nous nous sommes trouvés. Nous avons pris le temps de nous apprivoisés jusqu'à avoir cette complicité à toutes épreuves. Je l'aime. Elle est ma sœur. À elle, je peux confier mes doutes et mes peurs, mes chagrins et mes pires hontes.

« Des fois, je me dis que cela serait plus simple comme vie. » Je déplie mes jambes et je me laisse tomber allongé sur le sol près de ses pieds. Je l'observe. Elle semble très grande depuis ce point de vu. « J'ai essayé de méditer. Crois-moi c'est plus compliqué que ce que l'on veut nous faire croire !… Au fait, que fais-tu là? Je te manquais ? »
   

   © Eden Memories inspirée par Amiante
   

_________________
 

Spoiler:
 

[color=#006666]
Revenir en haut Aller en bas
 

La fable du corbeau et de la panthère [Shania Callahan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Arkawel Le Corbeau.
» patrouille de griffe de panthère
» Enfin ! Baptême Petit Saule / Petit Corbeau
» Embuscade maritime [Corbeau des Mers]
» Le labyrinthe de la Panthère Rose

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DRAG ME TO HELL ::  :: South :: Territoire du Pard-