AccueilAccueil  Tumblr DMTH  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 
Bienvenue sur DMTH Invité love01
PRENEZ LA ROUTE DE BÂTON ROUGE, SUIVEZ NOUS SUR LA V2 !
   

Partagez | .
 

 Phantasmagoria

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
 
avatar
 
JACK SAID

SIGNALEMENT : juste derrière toi
HABILITIES : te rendre dingue
OFFICE : Être vraiment très méchant.

INFORMATIONS CONFIDENTIELLES
SOBRIQUET : ANONYMOUS
MISSIVES : 1329
ACTE DE PROPRIETE : La Drag Queen

 
Master of Puppets
MJ Ϟ Shut up, bitch.


MessageSujet: Phantasmagoria   21/6/2014, 00:37


_________________

I'll tear your soul apart


Les plans du multi de Noël 2015 :
http://illiweb.com/fa/pbucket.gif~original

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
 
JACK SAID

SIGNALEMENT : juste derrière toi
HABILITIES : te rendre dingue
OFFICE : Être vraiment très méchant.

INFORMATIONS CONFIDENTIELLES
SOBRIQUET : ANONYMOUS
MISSIVES : 1329
ACTE DE PROPRIETE : La Drag Queen

 
Master of Puppets
MJ Ϟ Shut up, bitch.


MessageSujet: Re: Phantasmagoria   7/7/2014, 15:49

Sanatorium Hospital

Une visite préventive

Le malade prend l'avis du médecin et le médecin la vie du malade

toujours en cours

Septembre. Un courrier vous annonce que votre visite médicale est pour samedi. Subtilement, le destin vous a conduit jusqu'au Greace Hospital. Quelques malheureux sont maintenant enfermés dans ce qui semble être l'ancien Sanatorium.


[...] et lorsque ses doigts atteignirent enfin les dents de Konfety, l'obligèrent à ouvrir grand la bouche, et que son souffle pestilentielle s'engouffra dans sa gorge, Konfety put sentir à un endroit indistinct la chair éclater, tandis qu'au dessus d'elle, la femme plantait de ses doigts crasseux et pourris la peau lisse et douce de son épaule blessée, fouillait dans la blessure pour y entrer la totalité de ses doigts, jusqu'aux carpes flexibles. Et les cris, les larmes et les ébats n'y purent rien, la douleur trop intense, Konfety s’évanouit sur la carrelage recouvert de cendre, et maintenant de sang.


Mes nerfs lâchaient, je ne savais plus quoi faire. Et si je me contentais de me tirer une balle avant d'être dévorée ? Mes jambes ne me soutinrent pas beaucoup plus longtemps et je m'affaissais juste à côté du corps sans vie de l'homme.

Les larmes coulaient silencieusement sur mes joues. Je voulais hurler mais j'en étais incapable. Convulsivement, je me saisis de la machette que je remarquais à peine, la serra fortement dans mon poing après avoir abandonné ma matraque sur mes genoux. Je m'imaginais décapiter Nevroze avec et cette idée me tira un sourire. Etais-je devenue folle ?

Faute de Nevroze, c'était le cadavre que je m'empressais de décapiter, m'imaginant la sorcière à la place. Le bruit mat qui s'en suivit dut me rappeler à la réalité car je me souviens m'être essuyé les yeux et avoir balayé la salle du regard une nouvelle fois. Je fouillai ensuite le corps du mort, comme si j'allais y trouver quoi que ce soit...

Les statistiques

Au 05 Juillet 2014 - 11:33

• Messages : 2092
• Nombre de sujets ouvert dans le forum : 521
• Nombre d'utilisateurs : 14
• Nombre de points d'activité : 271

Kriss Delorne et Konfety Belyï ont été récompensées pour le mois de Juin.


_________________

I'll tear your soul apart


Les plans du multi de Noël 2015 :
http://illiweb.com/fa/pbucket.gif~original

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
 
 
Nevroze
Invité


MessageSujet: Re: Phantasmagoria   7/1/2015, 16:27

Bonjour, partenaire.

Voici des nouvelles de Phantasmagoria.



Jelly Street

Phantasmagoria by night

Qui a plus de toits a plus de neige

Décembre

" Un illustre personnage, le docteur Edgar A. Howcraft, a fait ses premiers pas dans Phantasmagoria. Après une longue recherche dans les rues du village, il a finit par tomber sur un vieil immeuble dans lequel il a décidé de s'installer. Parallèlement, la sombre Konfety, dont les squelettes tambourinent fortement contre la porte de son placard, s'est portée garante pour aller rendre visite à l'agent Sue Maryia, avec qui elle avait de vieux compte à régler. C'est ainsi qu'elle a croisé l'étrange docteur Howcraft. Après quelques rebondissements, nous retrouvons Dr Howcraft longeant la rue de Jelly Street, Konfety sur ses épaules, des monstres à ses trousses. Comment ce scientifique va-t-il s'en sortir ? "


C’est avec un peu de mal qu’il arriva finalement à discerner le chemin du sanatorium sur sa carte qui commençait à prendre un peu l’eau, mais il y parvint tout de même.

Ramassant la machette de la jeune femme et la passant à sa ceinture, il se demanda si le sanatorium disposait de cellules d’isolements et du matériel nécessaire au traitement de ce genre de cas.
La jeune femme n’était pas très lourde et il parvint à la hisser sans trop de difficultés en travers de son épaule.

-En route, ma jolie. Tu seras convenablement soignée dans les règles de l’art, là où je t’emmène…

Sans un regard en arrière vers le cadavre, le docteur commença son excursion. Le but avait changé. Cap sur le sanatorium hospital.


Les cris, se rapprochaient doucement. C’est là qu’il le vit. L’enfant.

Sa peau était violacée, noire par endroit. De grosses cloques purulentes lui couvraient les mains et les bras tandis que la peau de son visage pendait en lambeaux autour de vestiges de nez et d’orbites vides. Quelques cheveux étaient plaqués, filasses, sur un crâne affreusement tourmenté et surmonté de tumeurs hideuses.

-Oh mon Dieu…

Le médecin n’avait jamais été quelqu’un de croyant. Il riait même ouvertement des religions mais à ce moment-là et pour la première fois, cette expression lui échappa. Comment cette créature pouvait-elle tenir debout ? Ses os calcinés auraient dut s’effondrer sous elle à chaque pas. Howcraft se souvint d’une des quelques paroles que lui avait adressé la jeune femme. Parfois, il valait mieux fuir. Effectivement. Ainsi chargé, le docteur ne pourrait combattre convenablement, même armé de la lame de la demoiselle. Et poser cette dernière eut été trop dangereux pour elle.

Les statistiques

Au 06 Janvier 2015 - 12:00

• Messages : 2423
• Nombre de sujets ouvert dans le forum : 570
• Nombre d'utilisateurs : 22
• Nombre de points d'activité : 214

Sue Maryia et Konfety Belyï ont été récompensés pour le mois de Décembre.

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
 
Soigne. Vole. Aime.

— It`s nice to be important... but it`s more important to be nice! —
INFORMATIONS CONFIDENTIELLES
SOBRIQUET : Gedauphin
MISSIVES : 3241
ACTE DE PROPRIETE : Shiya — arctic-icons

« J'ai appris que l'on pouvait presque toujours voir le bon côté des choses, pourvu que l'on prenne la décision de le faire. Bien sûr, il faut que ce soit une décision très ferme. » LMM
 
Izabelle Kennedy
ADMIN — Piou-Piou, le super oreiller en plumes de poulet blanc.


Black Moon
JE SUIS:
CAPACITES:
MEDISANCES:
MessageSujet: Re: Phantasmagoria   8/1/2015, 00:19

Je sais pas trop si j'aime ce nounours carton
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
 
 
Nevroze
Invité


MessageSujet: Re: Phantasmagoria   4/2/2015, 10:40

Bonjour, bonjour, Partenaire,

Croyez-moi, ce n'est pas du nounours dont il faut se méfier dans cette rue... golmut

Je vous apporte des nouvelles de Phantasmagoria. Bonne continuation à vous. I love you

Phantasmagoria

La ville fantôme

Il neige en enfer, et la neige est cendre

Janvier

" Dans cette ville, quotidiennement des enfants disparaissent, des gens sont tués. Des monstres parcourent les rues à la recherche d'âmes à punir et de chair pour se nourrir... Pénétrez dans l'horreur du quotidien de chaque habitant, et percez les mystères des crimes pour lesquels on vous condamne, avant que la famille Perfide, à l'origine de tout, ne vous pousse à bout et ne vous fasse perdre... plus que votre raison... "


Du vide dans les rues. Il n'y avait rien effectivement, rien à voir, ni rien à entendre. Il n'y avait que le dos de Nevroze à suivre sagement et un satané vent pour vous ralentir. Marie-Jane ne se doutait pas alors qu'elle était une des rares personnes à pouvoir se tenir là, à profiter de cette vue si particulière du capuchon de sa cousine soulevé au rythme rapide de ses pas pressés. Il lui faudrait bien des années et des expériences pour le comprendre et n'en aimer que plus cette cousine qui forte de la repousser sans cesse la laissait néanmoins profiter de son ombrage et lui faisait assez confiance pour la laisser marcher si près d'elle sans même lui jeter un regard.

Mais de ce rien et de ce vide, Marie-Jane tirait beaucoup de choses. Rien d'autre que les rues, oui, mais les rues qu'elle ne connaissait pas. Ses yeux s'accrochaient à chaque bâtiment, chaque ruelle que l'air faisait chanter et la voilà qui papillonnait à droite à gauche sans même plus se soucier d'où la conduisait Nevroze, parce que tout était sujet à contemplation depuis son arrivée. La jeune fille avait l'impression de s'épanouir à chaque nouvelle découverte, morbide ou non, elle s'en fichait, cela ne comptait pas. Sur le coup, elle trouvait cela étrange mais une fois la surprise passée, il ne restait plus qu'une tâche colorée, une impression sans contour. Chaque goutte de cette encre fabuleuse faisait grossir le bourgeon Perfide. Ses pétales se teintaient du noir de la famille, corrompant avec beaucoup de douceur le blanc de la jolie rose.


Et un long silence bien inhabituel envahit l'hôtel. Si elles avaient remarqué ? Peut-être l'une moins rapidement que l'autre. Mais le cadavre de Luis ne paraissait plus sur le plancher. Les flaques de sang qu'il avait crées avaient été comme nettoyée. Le corps inerte d'Elise s'était évaporé, et enfin, la personne de Chris avait également disparu. Comme volatilisés, il ne restait plus rien de leur passage. En échange de quoi, un mot avait été déposé au milieu d'une des tables, toujours de cette même évidence qui voulait se mettre en avant, sous-entendant qu'il fallait prendre et lire. Un petit papier plié en quatre, et posé en équilibre sur ses faux pieds.

Une bougie au milieu de chaque table éclairait la pièce, et le lustre dégageait une lumière tamisée, de sorte que la pièce avait maintenant un air un peu plus sympathique, presque réconfortant. L'allure d'un salon familiale, comme ces lueurs que l'on voit souvent les moments de Noël par delà les fenêtres, où tout semble briller de simplicité et de joie.

Les statistiques

Au 04 Février 2015 - 10:33

• Messages : 2478
• Nombre de sujets ouvert dans le forum : 581
• Nombre d'utilisateurs : 14
• Nombre de points d'activité : 225

Sue Maryia et Konfety Belyï ont été récompensés pour le mois de Janvier.

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
 
 
Nevroze
Invité


MessageSujet: Re: Phantasmagoria   9/3/2015, 17:38

Hello !!

Je vous apporte des nouvelles de Phantasmagoria. ^^

Phantasmagoria

La forêt

Les forêts le soir font du bruit en mangeant

Février

" C'est comme un souvenir. Une image lointaine. Un rêve. Un sentiment indéfinissable qui me bloque la gorge. Je tremble, et pourtant je pense que ça aurait pu être vrai. Que c'est peut-être vrai.
Je me promène dans la forêt. Je n'en suis pas sûre non plus, mais je crois que je suis seule. En tout cas, je l'étais au début. Je suis si petite. Une petite robe blanche en dentelle, et des petits souliers. L'herbe est sèche, je cours sans me soucier de tomber, sans penser un seul instant que je pourrais me faire mal. La forêt est si silencieuse que je ne pense pas un seul instant pouvoir m'y perdre. Et pourtant, au bout de quelques heures, me voilà effrayée.
Tous les arbres finissent par se ressembler, tous les chemins par s'éloigner. Aucune direction, aucun endroit, je n'ai plus rien. Ma course reprend, mais cette fois ce n'est plus le même sentiment qui m'accompagne. Cette fois j'ai peur. Devant moi, une tignasse noire affolée. On m'avait dit de ne pas m'aventurer seule dans la forêt. Que je pouvais me perdre. Maintenant, ça y est, je n'ai plus aucun moyen de retrouver mon chemin, et je crois qu'en plus, quelqu'un me suit...
Maman, j'ai peur. Si c'est un rêve, je veux me réveiller. Mais pourquoi je ne me réveille pas ? "


Et quand tout disparut, que les corps s'affaissaient dans la neige, sans rien de beau pour fasciner Marie-Jane, tout juste comme des ballons crevés refoulés sur la berge par les vagues, la voix de sa cousine retentit, marquant la fin de la leçon. Marie-Jane lui emboîta immédiatement le pas, assimilant rapidement ce qu'elle venait de découvrir. La ville est un purgatoire où les morts peuvent se venger. La mort est donc chose tout à fait normale à Phantasmagoria, pas de quoi s'en inquiéter, ni en être dégoûté : c'est la seule raison de cet endroit. De plus, c'est Grand-Mère qui a mis au monde cet enfer alors c'est à nous, sa famille de continuer à le faire fonctionner. Nous sommes les anges qui permettent aux Hommes de se venger. Si leur volonté est assez forte, nous leur donnons la possibilité de le faire par eux-même, dans le cas contraire, nous le faisons pour eux.

- Comment as-tu fait ?

/Posée avec toute la candeur que Nevroze semblait avoir en horreur, la question fut agrémentée du reste de la pensée de la jeunne fille, sous forme de question rhétorique, à peine murmuré, comme un cadeau qu'elle s'offrait timidement.

- J'en ai la capacité, moi aussi.. ?


Il avait cru comprendre que Konfety n'aimait pas vraiment parler mais ce n'était pas grave. Il lui semblait avoir tout de même le droit à de petites explications sur l'étrange cité et ses occupants. A moins qu'il ne faille les gagner par soi-même? Comme elle était la seule personne qu'il ai rencontré jusqu'à présent, le psychiatre ne pouvait se figurer si les habitants étaient tous à demi déments à l'image de la jeune femme ou bien s'il y en avait encore des sains d'esprit, quoique ce serait plutôt curieux avec un tel environnement....

-Avez-vous une idée du nombre d'habitants encore en vie et sans compter les créatures, ici, à Phantasmagoria?

/Première fois qu'il utilisait le nom de la ville. Et il frissonna. Quelle drôle d'impression... C'est comme si à lui seul, ce nom renfermait toutes les horreurs possibles et imaginables...

Les statistiques

Au 04 Mars 2015 - 14:27

• Messages : 2567
• Nombre de sujets ouvert dans le forum : 591
• Nombre d'utilisateurs : 15
• Nombre de points d'activité : 268

Sue Maryia et Edgar A. Howcraft ont été récompensés pour le mois de Février.



Bonne continuation à vous.
Revenir en haut Aller en bas
 
 
 
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Phantasmagoria   

Revenir en haut Aller en bas
 

Phantasmagoria

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Phantasmagoria Z

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DRAG ME TO HELL ::  :: Gods and Monsters :: Partenariats :: The Kindred-