AccueilAccueil  Tumblr DMTH  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 
Bienvenue sur DMTH Invité love01
PRENEZ LA ROUTE DE BÂTON ROUGE, SUIVEZ NOUS SUR LA V2 !
   

Partagez | .
 

 RESERVÉE ; Billie Klein (f) C. Mulligan ou M. Williams.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
 
avatar
 
 
Invité
Invité


MessageSujet: RESERVÉE ; Billie Klein (f) C. Mulligan ou M. Williams.   4/6/2013, 21:06

BILLIE ROSE KLEIN
Feat Carey Mulligan ou Michelle Williams


PRELUDE
ÂGE : 32 ans ; NATIONALITÉ : Americaine, Louisiane ; GROUPE : Werewolves ; CAMP : Meute de Shreveport ; ÉTAT CIVIL : Mariée ; LIEU D'HABITATION : East Farm ; MÉTIER : Serveuse, au Jazz Baby ; CLASSE SOCIALE : Moyenne ; ÉTIQUETTE :
Elle est jolie, Billie. Elle éclatait souvent de rire, avant.
Une délicatesse et un sourire, qui s'éteignent. Au rythme des pulsations d'un cœur qui devient dément et d'une douleur grandissante. Au rythme des coups et des insultes, aussi. Billie, elle ne sait plus tellement où elle en est. Elle ne sait pas non plus où est s'en est allé Clayton. Regard vide et l'allure froide. Distant à mourir. Clayton a changé, et elle avec. Les mots ne sortent plus et les caresses deviennent des gifles. C'est comme ça, quand on n'arrive pas à parler. Quand la souffrance augmente, ronge, elle finit toujours par dévorer. Elle se rappelle, parfois, du passé si récent. Et ça lui fait mal au bide.
Billie pose souvent sa main sur son ventre, elle presse, doucement. Et elle chiale en silence. Parce que son môme s'est fait descendre, d'une balle entre les côtes. Une balle en argent. Le petit loup n'a pas rouvert les yeux et Clayton n'a jamais rouvert la bouche. Un dommage collatéral, ils nomment ça. Lors d'un attentat d’extrémistes à la con. Et Billie, elle a seulement hurlé parce qu'elle n'a rien pu faire et qu'elle n'était même pas là, lorsque c'est arrivé. Elle a braillé comme une fille folle et serré le petit corps inerte entre ses bras.
Shiloh, il s'appelait.

POINTS FORTS : Des œillades et un minois à faire douter de Dieu. Et puis une allure à faire rougir une pierre. Mutine et extrême. Peut-être un peu cinglée, au fond. Jamais vraiment méchante, lunatique et lunaire. Elle aime passionnément, ou hait furieusement.
Et puis l'indifférence, Billie, elle dit que c'est là, la seule vilaine chose qui soit au monde. L'indifférence, bordel. Ça peut tout foutre en l'air, détruire quelqu'un. Billie n'est jamais vraiment vulgaire, elle explique. Elle déteste les saloperies du vocabulaire. Et quand on lui fait la remarque, quand on lui dit qu'elle en crache plus que nécessaire... Elle répond juste qu'il faut savoir doser. Cette louve, adore jouer avec les mots. En apprendre de nouveaux et les claquer dans des phrases, comme ça, parce que l'envie lui prend.
Clayton prétend que ce n'est pas une louve, non, c'est une crevette. Ça la met parfois en colère, mais ses colère, aussi ardentes soient-elles, sont éphémères.
POINTS FAIBLES : Orgueilleuse, déraisonnablement orgueilleuse. Acharnée et finalement sans limites.
Elle ne cesse de prendre des décisions, de faire des listes, aussi sordides soient-elles. Et s'y tient, quoiqu'il advienne. Parfois, ces fameuses décisions sont mauvaises, dangereuses, ou carrément stupides. Billie s'en fout, elle ira jusqu'au bout. Par fierté mal placée. Un sentiment peut-être d'infériorité, qui la tenaille. Car elle n'est qu'une femelle, ayant grandi dans un univers de mâles. Parce qu'elle n'est pas dominante, non plus. Pourtant, cette blonde minuscule a de quoi faire pâlir, avec son caractère de chienne. Toujours la réplique assassine au coin des lèvres. Ou une moue, qu'elle balance à la gueule, et alors aussitôt, on regrette. Elle a du très tôt trouver des moyens pour se faire respecter, ne pas se faire écraser. Pour biaiser, manipuler.
Aujourd'hui, Billie, même si elle ne le montre pas forcément, elle est désespérée. Elle a perdu son petit garçon, et elle a perdu celui qu'elle aime. Mélancolique, paumée. Elle se souvient frénétiquement de l'indifférence, et de ce qu'elle en pense. Et elle se dit que cette fois le quelqu'un se sera elle.
Et son acharnement la pousse à suivre ses règles. A suivre quoiqu'il advienne Clayton en enfer.


UNE DROLE D'HISTOIRE
1982 • Naissance en Louisiane, dans la meute de Shreveport. Enfant unique.
2002 • À 22 ans, Clayton vient se produire à Shreveport, et fait la connaissance de la louve alors âgée de 20 ans. Ça colle immédiatement entre les deux jeunes et une passion amoureuse s’en suit, tout comme une lourde altercation familiale : Clayton veut poser ses valises et arrêter de caracoler dans les sud des Etats-Unis avec les siens. Son père le renie, et malgré la tristesse pesante de sa mère et son frère, ils le laissent sur place. La meute de Shreveport devient la nouvelle famille du jeune Klein, dans laquelle il s’épanouit. A 23 ans, Billie est mère de leur premier (et seul) enfant, non sans difficultés.
DÉBUT 2006 • Il l'épouse et officialise donc leur union.
FIN 2006 • Clayton s’est de lui-même proposé pour investir le rôle de Skoll (Shérif de la meute), après la montée en puissance de certains groupuscules extrémistes et l'assassinat de celui qui occupait la place (un ami). Billie accepte son choix, à contre-coeur. Le bien être de la meute est primordiale, mais voir ou savoir Clayton au milieu de rixes la rend nerveuse.
2014 // IL Y A ENVIRONS 3 MOIS • Leur enfant est assassiné par un groupe de H.A. en 2014. Le meurtre a eu lieu en pleine rue d’un bourg, où Clayton s’était arrêté pour acheter des bricoles dans un bureau de tabac. La fusillade visait de prime abord d’autres lycanthropes sur place, mais les dommages collatéraux furent fatals.
2014 • Dorénavant, le rôle de Clayton (Skoll) ajouté au mutisme extrême dans lequel il s'enfonce, finissent définitivement de la terrifier.
2014 // PRÉSENT • Ils résident depuis peu dans la Ferme — pour des besoins de sécurité des membres de la meute, et du respect des règles actuelles, dictées par le nouvel Ulfric, Hansfried Bjarkan.

RELATIONS EXCEPTIONNELLES
Clayton Klein Jr.
Personnage joué.
Un drame, ça fait tout foirer. La relation se détraque. Les sentiments sont brouillés. Lui, il le sait, il en est positivement sûr, qu'il l'a aimée. Un jour, un mois, peut-être un million d'années. La mémoire est sauvagement saccagée et le bon sens vole en éclats. Souvent, souvent, tellement souvent qu'il en pleurerait. Parfois, quand il la regarde, il aimerait l'embrasser. Ou articuler des trucs, qui lui rendrait le sourire. Son joli sourire qui relève ses pommettes et fait pointer son nez.
Mais Clayton, jamais il n'y parvient. Ça reste bloqué, quelque part. Entre la glotte et puis les poumons. Souvent, souvent, ça descend jusque dans les tripes. Ça les lui tord, les lui bousille. Et il suffit qu'elle le contemple, pas longtemps, de travers ou normalement – Il ne réussit plus à discerner les nuances ; pour qu'il dévie, chancelle, trébuche et que sa bête dégénère. Lui avec, ouais, lui avec. Et éructe des insultes, la hait et lui postillonne d'aller se faire foutre. Il est convaincu qu'elle le prend pour principal responsable, de leur perte commune. Ou qu'elle le prend en pitié. Les deux, au fond.
Clayton, il ne parvient même plus à prononcer ce prénom, étrange, dénaturé : Shiloh. Y'a comme de l'acide sur sa langue, qui lui liquéfie les gencives et les dents. C'est un dialogue de sourds, d'aveugles. De muets.

HANSFRIED BJARKAN
Personnage joué.
Elle ne le connait pas encore des masses, lui. Nouvel Ulfric des suites d'un malheureux concours de circonstances. Il s'est battu. Il a pris les rennes, il a soumis. Il s'en sort bien. Même super bien, elle songe. Et elle croit retrouver l'atmosphère de la meute d'antan, lorsqu'elle était enfant. Billie, ça la rassure, autant que ça peut la bouleverser.
Elle ne s'est pas encore entretenue avec cet être à la frontière de son univers, elle n'ose pas. Même malgré le rôle de son mari – le Skoll. Clayton, il lui a prêté allégeance, à ce mec. Sans sourciller, sans même se poser la moindre question. La crevette, elle hésite à qualifier Hansfried : soit c'est un monstre sous le lit qui lui arrachera la tête au moindre pas de travers, soit c'est la main tendue d'un père près à l'orienter dans sa misère. C'est à cause du brouillard, ce foutu brouillard dans le cœur et sur l'âme.
Elle a vu des choses, qu'elle ne saisit pas complètement. Un dialogue, qui se passe de mots, entre les deux hommes. Un regard et Clayton abdique tandis que Hansfried règne. Un respect plus qu'une soumission, elle suppose. Pourtant, elle est incapable d'approcher le vieux loup. Impossible de se raisonner tant il lui file la chair de poule. C'est stupide... Vraiment stupide. Mais Billie, elle ne sait plus où elle en est, c'est un fait.

FRANKLIN M. LAFOURCHE
Fiche en rédaction.
Elle le connait depuis toujours. Membre de la meute à part entière.
Durant l'adolescence, Billie et Franklin, ils pensaient s'être trouvés. Une petite idylle, est née, entre ces deux là. Mais le temps s'allonge, Billie papillonne et Franklin, lui, aime boire. Beaucoup trop. Il aime s'amuser, aussi. Et puis les femelles se bousculent et Billie a ce doute, qui persiste. Ce doute qui ne s'éteint pas, qui l'accroche. Qui l'empêche de lui dire oui. Oui. Oui pour tout. Pour fonder une famille, pour se marier. Pour se souder. Et si Franklin la désigne comme étant sa louve, à la face de qui veut bien l'entendre. Billie, elle, ne dit trop rien. Acquiesce tout juste d'un haussement d'épaules ou esquive les regards par une petite moue sage. Elle est jeune. Et elle ne sait pas ce qu'elle veut. Il y a cette angoisse, tu comprends. Cette angoisse persistante.
Et l'angoisse prend le visage de Clayton. Clayton, dès qu'elle l'a aperçu et dès qu'elle a senti son odeur ; elle a su. Sa poitrine qui se déchire sous les battements d'un muscle cardiaque qui dégénère. Le monde et les doutes qui s'éclairent, disparaissent. Clayton, dont elle ignore encore le prénom, dont elle ignorait jusqu'alors l'existence. Elle se détache donc définitivement de Franklin. Et provoque au sein de la meute, quelques désordres. Puisque s'en suit des rixes et des tensions, entre les deux mâles désirant la même louve.
Les mois se tassent, les années ensuite.
Clayton et Franklin sont devenus amis. [aller voir prédéfinis pour se faire une idée !]
Billie a depuis, toujours, gardé une réelle tendresse pour Franklin.

SENTIMENT GÉNÉRAL
Et chaque individu qui s'approche de trop près, elle hésite à fuir ou à lacérer. Pour se protéger, éviter les questions, les ragots. Parce que Clayton et Billie ne dupent personne. Les membres de la meute connaissent ou connaissaient, ce couple, leur gosse, et ce petit paradis qu'ils partageaient. A peine entaché par de courtes disputes naturelles. Nécessaires.
Aujourd'hui, l'horizon de Billie s'émiette et elle appelle à l'aide, en silence. Toujours en silence, parce qu'elle ne veut pas le perdre. Elle ne veut pas qu'on la sépare du dernier vivant qui compte. Qui l'empêche de se flinguer.


PETITES NOTES DE MOI
ET DU CLAY' QUI SQUATTE MA TÊTE :

Bon, bon, bon.
Je tiens énormément à ce scenar, qui est super important pour l'évolution psychologique de Clay'. Toutefois, si l'envie de l'incarner démange, j'ai quelques petites conditions à poser.
- Un bon niveau en orthographe/grammaire.
- Un respect du personnage. Elle est un peu étrange, sur certains côtés, mais c'est aussi ce qui la rend si spéciale, pour moi, pour Clay'. Toutefois, je laisse libre court à l'imagination, et je serai vraiment aux anges de découvrir une Billie à la sauce de celui/celle qui la prendra, en y retrouvant mes bases esquissées.
- Pas de niaiseries en vue. Pas de couple roucoulant. Des êtres déchirés, et une violence des mots qui peut parfois virer carrément aux gestes. (rarement, hein, Clay' tabassera jamais Billie. Il se barrera avant. C'est quand même SA louve.) MAIS J'INSISTE SUR UNE CHOSE : Billie n'est pas passive, loin de là. Son caractère est bien trempé, malgré son apparente allure de femme-enfant.
- Ses liens sont joués, actifs. Et ne demandent qu'à évoluer ! Je ne demande pas la lune, une réponse rp par semaine, m'ira.
Revenir en haut Aller en bas
 

RESERVÉE ; Billie Klein (f) C. Mulligan ou M. Williams.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» LE MULLIGAN EN COMMANDEUR
» Billie-Eve Ϟ Jesus, he knows me
» Mon livre de Victor sent le Calvin Klein ♪♫ -B.S. Aquilon
» Billie
» [Règle] Mulligan ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DRAG ME TO HELL ::  :: Never Forget-