AccueilAccueil  Tumblr DMTH  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 
Bienvenue sur DMTH Invité love01
PRENEZ LA ROUTE DE BÂTON ROUGE, SUIVEZ NOUS SUR LA V2 !
   

Partagez | .
 

 A Modern Myth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
 
avatar
 
 
Invité
Invité


MessageSujet: A Modern Myth   2/6/2010, 17:04

Qu’est-ce que je pouvais bien foutre dans le quartier des vampires, me direz-vous ? Il faut être suicidaire, lorsqu’on est métamorphe, pour s’aventurer ici. D’autant plus quand vous n’êtes pas amie avec la marquée de l’un d’entre eux. Mais ce n’est pas grave. On me prendra peut-être pour une suicidaire ou une masochiste, peut-être les deux, mais je venais voir une amie. La seule que j’avais vraiment. Etrangement, elle devait être encore plus dingue que moi pour venir ici. Car elle, elle était humaine. Moi, j’avais encore crocs et griffes pour me défendre. Elle, elle n’avait que sa voix pour crier et ses jambes pour courir. Si tant est qu’elle arrive à courir assez vite. Enfin. Ça faisait plusieurs mois qu’elle travaillait pour barmaid pour les vampires alors c’était qu’ils n’avaient pas prévu de la bouffer tout de suite. Mais que l’un de ces morts-vivants lui fasse du mal et je l’extermine. Bref, toujours était-il que j’étais venue lui rendre visite.

J’avais plusieurs connaissances, autres que Joy, dans le monde des vampires. En effet, Sevastian, le gérant du Guilty Pleasures était l’un de mes amants. Je connaissais aussi un des strip-teasers : Jason. Plus poli et terrifié que lui, c’est impossible. A croire qu’il pense que je vais lui arracher la gorge d’un coup de dents s’il dit un mot de travers. Il devrait se reprendre en main ce garçon. Et puis il y avait Alessandro. Tout était compliqué avec lui. On se cherchait des poux comme c’est pas permis… et, malgré nos engueulades, il persistait toujours à me vouloir. Je ne dis pas que je ne le veux pas — je désirais tout garçon à mon goût — mais il m’avait draguée d’une façon si outrageante que je ne pouvais que le rembarrer. Et pourtant, nos disputes finissaient toujours bizarrement… Vous savez, comme dans le film avec Angelina Jolie et Brad Pitt… Ou dans les épisodes de Buffy Contre les Vampires… L’histoire entre Spike et la blonde tueuse de vampires. Bref, nous n’étions pas là pour parler de ça.

Je pénétrais dans le Guilty Pleasures, roulant des hanches. Les vampires peuvent avoir une démarche gracieuse et presque féline, mais ils ne m’égaleront jamais sur ce point-là. Je m’étais vêtue d’une simple petite robe, très courte, dévoilant presque le bas de mes fesses lorsque je faisais une enjambée trop grande, décolletée très profondément sur le devant. Entre mes seins généreux, se balançait un pendentif, une simple goutte de cristal. J’étais montée sur des escarpins qui me faisaient paraître bien dix centimètres de plus. Le teint légèrement halé était doucement souligné par la couleur de mon vêtement, un bleu profond, entre le bleu Pacifique et le bleu Caraïbes. Il faisait prendre à mes yeux une couleur céruléenne, eux qui tiraient d’habitude vers le vert. J’étais bien consciente que les regards se retournaient vers moi. Ceux des hommes par envie, ceux des femmes par jalousie. Le vacarme du club assourdissait le bruit de mes pas mais la foule s’ouvrait devant moi comme la mer Rouge devant Moïse. C’était épatant. J’adorais ça ! En plus, ici, malgré le fait que des humains se rendent au Guilty, je pouvais passer inaperçue. Enfin, disons qu’on ne risquait pas vraiment de trop m’interroger sur ma personne.

La foule me lançant passer, je refusais moults invitations à danser pour me diriger vers le bar, rejoindre mon amie. Elle devait bien rire, voyant tous ces pigeons en pâmoison devant moi. Ne parle pas trop vite… et n’oublie pas qu’elle est humaine, comme ces pigeons, malgré son job parmi les vampires. Je ne me départissais pourtant pas de mon superbe sourire. Je posai un bout de fesses sur un des tabourets rembourrés au comptoir et croisai mes doigts pour y poser mon menton, attendant que mon amie vienne me voir. Je voyais bien les hommes à mes côtés qui lorgnaient sur mon décolleté mais je ne m’en offusquais pas. Pas pour l’instant. S’ils devenaient plus entreprenants, là, on verrait. La musique d’ambiance était tentante et je sentais, tout au fond de moi, ma bête s’étirer et se laisser porter par la musique. Elle voulait que je danse. Je la calmai d’un regard psychique. Pas maintenant. D’abord, je voulais discuter un peu avec celle qu’on pouvait considérer comme ma meilleure amie.
Revenir en haut Aller en bas
 

A Modern Myth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The Modern Myth [FINI]
» Et un nouveau format un : Le Modern
» NOUVELLE "EXTENSION" : le Modern Master
» •• MODERN FAMILY
» Format Modern et notre pratique de L5R

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DRAG ME TO HELL ::  :: Never Forget-