AccueilAccueil  Tumblr DMTH  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 
Bienvenue sur DMTH Invité love01
PRENEZ LA ROUTE DE BÂTON ROUGE, SUIVEZ NOUS SUR LA V2 !
   

Partagez | .
 

 Repas au clair de lune [Laureen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
 
avatar
 
 
Invité
Invité


MessageSujet: Repas au clair de lune [Laureen]   18/5/2010, 11:26


    Neelah se sentait incroyablement bien. Loin du tumulte de la ville, elle savourait les bruits calmes de la nuit, parfois rompus par le hurlement d’un loup ou par des bribes de conversation qui lui parvenaient. Souriant, elle concentra son attention sur le bruit des pas de sa proie, se sentant satisfaite en se rendant compte qu’il la suivait bel et bien. Cela avait été si facile de l’attirer à elle que c’en était presque ennuyeux. Il lui avait suffi de croiser son regard pour avoir toute son attention. La faiblesse des humains la surprendrait toujours ! Un sourire et un signe de tête avaient suffi pour qu’il la suive à travers les ruelles sombres de la ville. Elle n’avait eu besoin d’aucune parole pour qu’il vienne à elle, totalement inconscient de ce qu’il se passait. Au moment où elle avait jeté son dévolu sur lui, il n’y avait plus rien d’autre qui avait compté. S’arrêtant à plusieurs reprises, elle était enfin arrivée à sa destination, les bayous.
    Elle s’adossa contre un mur alors qu’il la rejoignait. Elle sourit avec indulgence alors qu’il la détaillait sans aucune discrétion, semblant ne pas oser s’approcher plus. Finalement, il attrapa sa main, alors qu’ils s’observaient en silence. Elle le sentit frissonner au contact glacé de ses doigts, en même temps qu’il s’étonnait du contraste entre sa peau hâlé et sa pâleur à elle. Elle laissa glisser ses doigts des siens, levant sa main pour suivre le tracé d’une veine. Elle le sentit trembler, apparemment incertain sur la conduite qu’il devait adopter. Il avait en effet été séduit par sa beauté et l’avait suivi sur une impulsion, mais la frayeur s’insinuait maintenant doucement en lui. Sentant son hésitation, elle décida de ne pas lui laisser le temps de reprendre ses esprits et de fuir. Ainsi, comprenant le trouble qui l’agitait, elle le fixa dans les yeux, ne le laissant pas être distrait par quoi que ce soit d’autre qu’elle. Elle plongea dans son esprit, et trouva la cause de ses réticences. Se faisant douce et charmeuse, elle posa doucement ses lèvres sur les siennes. Elle voulait le tranquilliser, l’obliger à lui donner lui-même son sang.

      - Cela sera donc ta première morsure.


    Il acquiesça, semblant croire qu’elle le questionnait alors que c’était une affirmation. Murmurant doucement, elle se rapprocha de lui, le serrant dans ses bras sans se faire pressante.

      -Ne t’inquiètes pas, tu aimeras ça ! Une fois les premières secondes passées, tout ne sera que plaisir.


    N’attendant pas de réponse, elle posa ses lèvres dans son cou, y déposant un baiser léger avant d’y planter ses crocs. Elle sourit en le sentant tressaillir, puis finalement se détendre. C’était tellement facile ! Oh bien sûr, elle n’avait jamais eu de mal à faire venir ses proies à elle, mais depuis la révélation s’était devenu ridiculement trop simple. Un petit peu d’hypnotisation et n’importe quel humain était prêt à la suivre là où elle le désirait. Si c’était amusant au début, c’était vite devenue lassant. Heureusement, il y en avait encore quelques un comme lui qui hésitait un peu. Certes, une très légère hésitation, mais suffisante pour que cela soit un peu plus divertissant que tous ces crétins qui lui tendaient leur gorge en croyant qu’elle allait les transformer. Ce qu’elle aimait c’était justement qu’on lui résiste, car il était toujours très satisfaisant pour son égo de voir les plus récalcitrants se laisser aller à son étreinte. Ce qu’elle ne supportait pas était ceux qui croyaient que pour un peu de sang ils pouvaient lui demander n’importe quoi. Elle ne comptait plus le nombre d’entre eux qu’ils lui avaient demandé d'être transformés. Comme si elle allait perdre son temps à créer de nouveaux infants ! Elle avait deux infants et cela lui suffisait amplement. Etant du genre à ne pas agir sous le coup d’une impulsion, il était certain qu’elle ne transformerait aucun autre humain. Si elle avait crée ses infants, c’est qu’elle avait senti qu’elle devait le faire ! Ils avaient eu quelque de plus que tous ces humains qu’elle avait croisé et ils ne lui avaient jamais fait regretté son choix. Elle aimait ses infants plus que tout autre chose en ce monde et ils étaient les seuls capables de réveiller son humanité parfaitement enfouie. Tous ces humains qui l’entouraient n’étaient que des repas, repas dont elle usait sans se plier aux règles. Du moins, elle s’amusait à les contourner comme beaucoup des siens. Elle ne contraignait jamais, mais usait plutôt du charme naturel des vampires plus une légère dose d’hypnotisation pour qu’ils se montrent dociles.

    Elle se régalait du sang de sa victime, faisant attention à prendre juste ce qu’il lui fallait sans pour autant le tuer. Cependant, elle releva vivement la tête en percevant un bruit non loin d’elle. Les sens aux aguets, elle repéra vite une silhouette avançait vers eux. Ne lâchant pas sa proie, elle se contenta d’attendre que la personne se rapproche pour voir s’il y avait le moindre danger. Elle le sentait d'ici ; la magie. Elle allait avoir à faire à un ou une sorcière. Le tout était maintenant de connaitre ses intentions !
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
 
 
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Repas au clair de lune [Laureen]   20/5/2010, 18:24

Au quinzième jour de ce mois, dans un endroit très précis des marécages, une plante plutôt étrange et très utile aux sorcières poussait. Elle était rare, difficilement reconnaissable parmi les mauvaises herbes mais oh combien importante pour la grand-mère de Laureen. Étant issue d'une très grande lignée de sorcière, les quantités de plantes bizarres et en tout genre étaient plutôt importantes et elles avaient en général un assez grand stock. Sauf les quelques plantes, qui comme celle-ci, demandait à être cueillie à des moments très précis, dans des conditions particulières et qui ne pouvaient être conservées plus de quelques jours sans quoi elles perdaient toutes leurs efficacités. En temps normal, jamais sa grand-mère ne lui aurait donné une telle mission mais il fallait que ce soir-là précisément, elle tombe malade. Et malgré toutes ses craintes, jamais Laureen n'aurait laissé sa grand-mère y aller. Elle se faisait un sang d'encre à la moindre occasion inutile pour elle d'imaginer sa grand-mère faisant un malaise dans les marécages. Mais maintenant Laureen ne se rappelait plus pourquoi elle avait accepté. Il faisait nuit et il était de notoriété dans sa famille ou parmi ses amis qu'elle avait peur du noir. Enfin, pas du noir lui même mais de ce qu'on pouvait y trouver, surtout depuis la révélation. Certes c'était une sorcière, elle pouvait se défendre, enfin elle pourrait se défendre si seulement elle n'avait pas peur d'utiliser ses pouvoirs. Pourquoi fallait-il toujours cueillir les plantes en pleine nuit ? Mais une simple pensée envers sa grand-mère suffit à lui donner le courage qu'il fallait. Les marécages après tout étaient à ce qu'on dit le repère des sorcières, du moins n'habitaient-elles pas très loin ce qui n'empêchait pas de répugner la jeune fille. Un brouillard épais troublait la vue et toutes sortes d'animaux rodaient la nuit. Le pire peut-être était parfois le silence qui régnait en ces lieux : lourd, pesant, et affreusement trop silencieux pour être naturel. Peut-être était-ce les fantômes, Laureen avait déjà bien du mal à les éloigner de son esprit, il ne manquait plus qu'eux pour que sa soirée finisse par être un vrai calvaire. Si seulement elle avait su que ce n'était pas des fantômes qu'elle verrait ce soir, mais bien pire...
Les chaussures couvertes de boue, à moitié endormie, Laureen avançait à pas de loup dans la nuit. Elle approchait des bayous et du lieu où elle était sensée trouver ledit plante. Quand un bruit l'interpella soudain, pas un bruit comme le ferait une personne qui marche en pleine nuit dans les bayous, non, mais un son qu'elle préférait ne pas connaître. Elle avait senti une présence déjà depuis un moment et avait préféré l'ignorer, jusqu'à maintenant. Un des pouvoirs les plus communs des sorciers, leur permettaient de connaître la nature des gens qui les entouraient et elle ne se trompait jamais. Elle resta immobile pendant un instant, hésitant à faire demi-tour puis elle sentit la présence de quelqu'un d'autre. Son âme semblait un peu effacé comparé à la prestance de l'autre mais Laureen n'avait aucun doute désormais : non loin d'ici un vampire se faisait un petit festin. Elle sentait que l'humain n'était pas encore mort, et poussée alors par un élan qu'elle n'aurait su identifier, elle accéléra le pas jusqu'à arriver au lieu du massacre.
Laureen resta immobile et fixa avec une claire répugnance la vampire qui lui faisait face. Son cœur battait la chamade, ses yeux fixaient avec horreur le sang sur sa bouche et ne parvenaient à détourner le regard comme s'ils étaient hypnotisés par toute cette cruauté. La jeune fille tenta tant bien que mal de se contrôler et de mettre de côté toutes ses peurs afin de ne pas perdre son calme. Le visage fermé, elle tentait de se montrer dur et sans pitié, chose difficile quand on ressemblait à un petit ange sortit droit d'un tableau de Michel-Ange. Elle avança encore d'un pas, hésitante.

« Laissez-le tranquille ! s'exclama-t-elle soudain. »

Comme si la vampire allait l'écouter, s'excuser pour le dérangement et partir sans demander son reste. Laureen, lorsqu'elle parvint enfin à détourner le regard du sang, reconnut soudain ces traits angéliques. Elle avait déjà croisé cette vampire quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
 

Repas au clair de lune [Laureen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Edition Clair de Lune
» Un rendez-vous au clair de Lune [PV Melody]
» Pratiquant la magie au clair de lune...
» [UploadHero] La Septième compagnie au clair de lune [DVDRiP]
» Un pique-nique au clair de lune [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DRAG ME TO HELL ::  :: Never Forget-