AccueilAccueil  Tumblr DMTH  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 
Bienvenue sur DMTH Invité love01
PRENEZ LA ROUTE DE BÂTON ROUGE, SUIVEZ NOUS SUR LA V2 !
   

Partagez | .
 

 'Cause everybody becomes bad ▬ Samuel T. Meritum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
 
avatar
 
 
Invité
Invité


MessageSujet: 'Cause everybody becomes bad ▬ Samuel T. Meritum   15/5/2010, 15:42


[

    Elle était de soir aujourd‘hui, c‘est elle qui était chargée de fermer le magasin ce qui ne lui posait pas de problème en soi, elle aimait travailler dans ce petit café tranquille. Le seul hic c’était l’heure qu’il était maintenant. Bien sur ça ne posait pas de problèmes aux autres puisqu’elles habitaient toutes dans le même coin mais Lilween était obligée de rentrer chez elle seule. La nuit était déjà tombée depuis longtemps et les rues étaient désertes ce qui donnait un air lugubre à la ville qui semblait fantôme. Elle n’était pas du genre trouillarde mais elle préférait ne pas trop abuser, elle avait parfaitement conscience qu’il fallait éviter de se balader seule surtout à une heure pareille de la nuit. Évitant les zones qu’elle jugeait bien trop ‘chaudes’, elle se dépêchait de marcher, bien qu’il ne semblait y avoir personne dans les parages, elle voulait éviter de s’attarder, sait-on jamais. Les dalles sur le sol se succédaient au fur et à mesure qu’elle avançait, jetant de temps à autre des coups d’œils méfiant autour d’elle. Il ne faisait pas bon d’être une demoiselle seule, elle en avait parfaitement confiance, bien qu’elle aimait le danger, la nuit était un terrain de jeux qu’elle n’appréciait guère. Et elle avait cette désagréable sensation de ne pas être seule voire d’être suivie. Elle se maudissait elle-même, elle devait certainement se faire des films, son imagination avait toujours eu tendance a beaucoup marcher et ce depuis sa plus tendre enfance. Ses yeux avaient beau chercher il ne pouvait rien déceler dans une telle obscurité, ses faibles sens humains ne pouvaient rien pour elle ce soir. Pas de bruits, elle ne voyait rien, elle dut en déduire qu’elle était pourtant seule. Elle avait dû s’imaginer des choses encore, alors qu’elle n’avait pas de quoi s’inquiéter. Et elle était loin de s’imaginer qu’elle se dirigeait directement vers un être maléfique même si elle avait cru sentir sa présence elle ignorait encore qu’un individu tapi dans l’ombre l’observait et s’amuserait peut être un peu trop avec ses nerfs et son palpitant. Très rapidement elle sentit quelque chose la frôler, si bien qu’elle fut prise immédiatement d’un frisson. Se stoppant net, elle tentait tant bien que mal à en chercher l’origine tandis que son cœur commençait à s’agiter.

    LILWEEN : « Est ce qu’il y a quelqu’un ? »

    Tenta-t-elle vainement, comme si elle pouvait croire qu’on lui répondrait le contraire. Certes la demoiselle n’était pas des plus rassurée mais elle n’était pas non plus à la limite de prendre ses jambes à son cou. Elle avait ce qu’il fallait dans son sac, une espère de bombe lacrymogène qui semblait plutôt efficace au pire des choses. Restant quelque instant immobile alors qu’il n’y avait pas de réponde elle se remit à marcher doucement, comme si elle était au bord d’un ravin et risquait à tout moment de tomber. Elle n’était pourtant pas très loin de chez elle mais elle ne serait certainement pas dans l’enceinte réconfortante de son cocon avant un certain temps. Juste une impression. Puis à nouveau il y eut un mouvement, tout aussi rapide, ne laissant apparaître à ses yeux qu’une ombre. Est-ce qu’on essayait de lui faire peur ? C’était terriblement puéril si tel était le cas. Se stoppant à nouveau maintenant la peur qui avait stagné quelques instants auparavant s’était changée en une sorte d’agacement. Elle n’était pas d’humeur a jouer ainsi ce soir. C’est vrai après tout ce n’était pas des manières d’effrayer une jeune femme en pleine nuit ainsi. Attendant patiemment Lilween restait immobile dans l’espoir enfoui pourtant que tout cela n’avait été qu’une illusion et qu’il n’y avait en fait personne et qu’elle pourrait rapidement regagner son appartement. Douce rêverie pour notre médium qui avait pourtant bien semblé ressentir la présence d’un être proche d’elle. Pourtant il n’y eut pas de réponse, tournant la tête elle observa derrière elle, rien la ruelle était vide. Elle lâcha un soupire, avant de se remettre à marcher comme si de rien n’était. L’endroit lui donnait froid dans le dos, elle avait un drôle de pressentiment. Accélérant le pas, elle observait du coin de l’œil les alentours, méfiante. Puis tout un coup elle percuta quelqu’un, sans douceur. Elle étouffa un cris de surprise, alors que son palpitant s’était mis à courir le marathon. Elle releva les yeux pour observer l’identité de l’inconnu. Elle resta quelques secondes à l’observer, elle l’avait déjà aperçu quelque part, elle en était sure !

    Soudain un flash lui revint en mémoire, il s’agissait pratiquement de la même scène, à l’exception que ce jeune homme était prêt à se battre avec un vampire, dans une ruelle malfamée. Reculant un peu du jeune homme, peu rassurée par ses intentions elle ne tenait pas à avoir de problèmes.

    LILWEEN : « Excuse moi, je suis désolée. Je ne t’avais pas vu. »

    Lâcha-t-elle, d’une voix douce alors qu’il semblait l’observer avec attention. Plongeant son regard doré dans le sien, la jeune femme attendait une quelconque réaction de sa part, en espérant qu’elle ne soit pas tombée nez a nez avec une créature mal attentionnée.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
 
 
Invité
Invité


MessageSujet: Re: 'Cause everybody becomes bad ▬ Samuel T. Meritum   16/5/2010, 17:37



LILWEEN ET SAMUEL
« Mais qu'importe l'éternité de la damnation à qui a trouvé dans une seconde l'infini de la jouissance ! »



    Les ténèbres. Rien d'autre n'entourait l'anglais. Il était seul dans la nuit de Shreveport et restait immobile, comme un fauve guettant sa proie. La comparaison était des plus véridiques puisqu'il cherchait quelqu'un. Une jeune femme, il la cherchait depuis environ deux semaines et était parvenu à la retrouver. Elle l'avait intrigué, trop pour qu'il la laisse lui filer entre les doigts. Samuel allait en venir aux mains avec une de ces créatures qui le rebute tant, un de ces êtres éternels qu'il ne souhaitait jamais devenir. Alors que jamais rien n'avait pu le freiner dans son élan, l'inconnue était apparue dans la noirceur de cette ruelle. Le laissant, lui et son adversaire, interloqué et surpris. Elle avait été comme une apparition, un mirage, une douce hallucination. Et puis elle s'était envolé comme s'envole un songe. Si sa bataille avec Sevastian avait été remise à plus tard, sa quête - pour mettre la main sur ce qui ressemblait tant à un ange déchu - avait été lancée. Cet nuit-là il n'y avait pas un son sur la ville, comme si tout était endormie, que l'apocalypse était passée par là, ce qui n'aurait en rien déranger Samuel. Le jeune homme rejetait la bêtise de ses contemporains et pouvait amplement se passer de leur présence, voilà pourquoi il appréciait de sortir la nuit. Depuis la Révélation, les hommes évitaient de sortir, de peur de se retrouver face à un vampire sanguinaire. Samuel sourit, si ils savaient qu'il y avait bien plus dangereux qu'une strige. Calme, il attendait que la jeune femme finisse de travailler et lorsque l'heure fut venue, il attendit encore. La regardant s'éloigner d'un pas mal assuré vers son logement. Elle passa non loin de lui, mais il garda le silence et commença à la suivre. Ses pas ne résonnait même pas dans le chaos qui régnait, du moins il se débrouillait pour que ceux-ci se confondent avec ceux de la jeune femme. Puis, elle s'arrêta, semblant sentir une présence, Sam sourit. Il l'effrayait, et ceci fit de nouveau naître en lui cette sensation qu'il aimait tant. Se jouer des autres, leur faire peur, était l'un de ses jeux favoris et il était plutôt doué. Il la frôla, comme l'aurait fait une ombre et attendit sa réaction « Est ce qu’il y a quelqu’un ? » Demanda-t-elle. C'était une question vaine, il ne répondrait pas. Il prit quelques pas sur elle et se concentra sur les environs, afin de ne pas trébucher ou percuter je ne sais quoi. La jeune femme reprit sa marche puis s'arrêta de nouveau, sa colère était presque palpable, son énervement perçait dans sa voix et cela ne faisait que ravir davantage l'anglais qui attendait de voir les actes futurs de sa 'proie'

    Dans l'obscurité, il attendait qu'elle avance, que ses pieds la mènent au choc, ce qui ne tarda pas. Quelques secondes après son arrêt elle heurta Samuel, et dans la noirceur environnant elle sembla pourtant le reconnaître, si bien qu'elle le tutoya, ce qui se fait de plus en plus rare en ville, aux vues des activités et de la dangerosité du l'homme. « Excuse moi, je suis désolée. Je ne t’avais pas vu. » Il la regardait sans un mot, se remémorant la soirée où il l'avait vu pour la première fois. Elle l'intriguait. Elle était une énigme, quelque chose en elle intéressait le nécromant. Ses excuses la rendait cependant plus vulnérable, il voyait tout à coup un amusement en la jeune femme, décidé à se comporter de façon 'courtoise', histoire de mieux l'amadouer. « Il n'y a pas de mal. À qui ai-je l'honneur ? » Menteur, faux-jeton, c'était exactement ce à quoi Samuel s'assimilait à cet instant. Il voulait maîtriser la jeune femme, la tenir entre ses griffes, pouvoir la comprendre avant de commencer à jouer. Car au fond, c'était ce dont il avait envie. « Le quartier est plutôt dangereux pour une jeune femme seule à cette heure avancée de la nuit. Je peux vous raccompagner ? » Oh elle allait accepter, probablement, si elle savait. Si elle savait que l'homme qui se tenait face à elle était le Mal personnifié.

Revenir en haut Aller en bas
 

'Cause everybody becomes bad ▬ Samuel T. Meritum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Construction d'une Haiti Nouvelle: GRAHN MONDE Samuel Pierre Editeur
» Samuel "Sam" Fisher ♦ les amis peuvent être pire que les ennemis ♦
» NSA : Samuel "Sam" Fisher
» Samuel Krakow
» Samuel Pierre devient Membre de l'Ordre du Canada. Chapo ba, konpatriôt

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DRAG ME TO HELL ::  :: Never Forget-